Lancement du 7e album de Placebo : plan media et questions de fans

Le 7e album studio du groupe Placebo, Loud like Love TV, sortira le 16 septembre prochain dans le monde entier. Le même jour, le groupe diffusera en ligne une émission télévisée de 90 minutes en streaming live depuis YouTube Space London (un lieu de création sponsorisé par YouTube). Ce sera une première pour un groupe, en collaboration avec YouTube et Google, de produire, sélectionner et diffuser un show télé mondial.

L’émission sera visible à partir de 20h (heure de Londres) sur la chaîne YouTube de Placebo.

Présentée par des animateurs invités, elle comportera du contenu exclusif créé par Brian, Stefan et Steve : des interviews du groupe et des gens qui ont collaboré à l’album, une performance live de l’album, des versions exclusives, des vidéos du making of, des compétitions de fans, et Google Hangout. Kezako, Google Hangout? Apparemment, il faut poster sur YouTube une vidéo de soi-même posant une question au groupe, et envoyer le lien et quelques infos sur la page dédiée à cette effet.

3 heureux fans seront choisis pour poser cette question au groupe en direct via webcam durant la soirée du 16 septembre, depuis chez eux, en compagnie d’autres fans. Seul petit souci : la date limite pour participer, c’est aujourd’hui, 6 septembre… Alors que personnellement, j’ai reçu l’annonce de ce concours via la newsletter du groupe ce jour, à 18h30. Alors je ne sais pas si c’est le cas de tous les fans ou s’ils ont fait des envois successifs depuis 15 jours et je serais en bout de liste (je ne suis inscrite à la newsletter « que » depuis le précédent album). Mais ça fait juste pour participer. Certes, l’info sur le site web date du 3 septembre. Mais le concept de la newsletter, c’est de recevoir les infos sans avoir à se connecter sur le site tous les jours, hein!

Et c’est ici pour voir la vidéo de présentation officiel.

Pour rappel, Placebo sera en concert à Paris Bercy le 10 décembre prochain.

Plus d’infos sur le site officiel du groupe. (il faut speaker l’angliche, par contre)

Tendance : participer au clip de son groupe préféré

Ce n’est même plus une tendance nouvelle car cela fait déjà deux ou trois ans que des artistes ont demandé des participations diverses à leurs fans, afin de réaliser des clips interactifs.

Il y a eu l’exemple des Red Hot Chili Peppers qui proposent sur leur site de réaliser son propre montage de leur vidéo de la chanson Look Around, en choisissant quels scènes inclure, et en découvrant de nombreux bonus cachés :

http://redhotchilipeppers.com/news/301-look-around-interactive-video

Dans ce cas précis, le résultat reste limité à votre ordinateur.

Plus récemment, Muse a publié le 22 juillet une vidéo de leur chanson Unsustainable réalisée à partir de vidéos prises par leurs fans lors du concert du Stade de France du 22 juin :

http://www.youtube.com/watch?v=A35jSJ_SI2Y

Publiée sur leur site et depuis répandue sur le web, la vidéo permet d’avoir un aperçu du concert via les points de vue des fans, dans la fosse, loin dans les gradins, etc.

Plus récemment, Jared Leto a proposé à ses fans d’envoyer des photos ou vidéos de leurs tatouages en rapport avec son groupe, 30 Seconds to Mars, afin de figurer dans leur prochain clip, Do or die. Certains y ont vu une incitation à se faire tatouer, mais les fans de musique n’ont pas attendu ce type de marché pour le faire : c’est assez courant comme expression de fan-attitude.

http://musique.jeuxactu.com/news-30stm-jared-leto-demande-aux-fans-de-se-faire-tatouer-pour-son-clip-15346.htm

Avril Lavigne aussi fait appel à ses fans pour un clip de son nouveau single

C’est la dernière mode chez les artistes qui veulent faire le buzz via leur public : inviter les fans à participer à leur clip.

Après Peter Gabriel, Rufus Wainwright, Foals et d’autres, c’est au tour de la (moins) jeune chanteuse Canadienne d’utiliser des photos de ses fans pour une Lyric Video (une vidéo avec les paroles de la chanson) officielle.

Un véritable clip est en cours de tournage.

Les fans prennent le pouvoir dans 100% sur M6

Dans l’émission du jeudi 29 novembre de 100% Mag sur M6, Jean-Luc Genest parle d’artistes qui prennent l’avis de leurs fans sur plein de choses, y compris des choix artistiques.

Comme exemple, il a suivi Christophe Willem qui fait partie des nombreux artistes qui sont très actifs sur Twitter. Il a même lancé un concours pour faire réaliser la pochette de son nouvel album par des fans. Tout bénéfice pour les fans qui ont ainsi l’impression de participer à la genèse de l’objet, et pour l’artiste qui économise le coût de l’appel à des professionnels.

(et quand on voit les résultats des professionnels, on se dit que des fois c’est dommage de payer, n’est-ce pas messieurs les auteurs de la pub Dior avec Brad Pitt?).

L’émission est encore visible sur m6replay.fr.

Les fans de Moonrise Kingdom invités à faire le design des pubs pour les Oscars

Tous les ans, les cérémonies de remise de prix du cinéma se succèdent aux USA en début d’année (Golden Globes, Oscars…). Et tous les ans, en fin d’année, on voit fleurir dans les magazines de pleines pages titrées « For your consideration », rappelant aux votants potentiels que le film mis en avant est sorti dans l’année et éligible à des prix.

Cette année, parmi les concurrents, se trouve le dernier film de Wes Anderson, Moonrise Kingdom. Le réalisateur a proposé à ses admirateurs de concevoir le design de cette page de promotion, le vainqueur du concours recevant 500 $.

Bon, 500 $, ce n’est pas énorme pour le travail d’une agence de pub… mais pour un amateur, ça peut dépanner.

Metallica demande à ses fans de choisir la setlist de leur prochain DVD Live

Le groupe de metal emblématique prévoit de sortir un DVD live en décembre prochain, d’après un des 2 concerts de la tournée World Magnetic enregistrés à Québec. Ayant interprété des setlists légèrement différentes les 2 soirs, ils demandent à leurs fans de choisir laquelle fera l’objet du DVD. Les autres chansons seront présentées en guise de bonus sur des pistes séparées.

Pour voter, direction le site de Metallica, avant demain 24 septembre 9h du matin, heure… PDT? Enfin votez vite, quoi :

http://www.metallica.com/news/20120917-more-magnetic-on-dvd.asp

 

Evanescence s’adapte aux nouvelles technologies

Il y a dix ans quand le groupe Evanescence a commencé à se produire en tournée, la chanteuse Amy Lee s’était prononcé contre le fait que ses fans prennent des photos ou des vidéos, préférant qu’ils s’impliquent dans le concert.

A l’heure actuelle où l’abondance de téléphones portables capables d’enregistrer des vidéos rend quasi impossible de l’empêcher, le groupe admet qu’en fait, ces vidéos amateurs les aident. Postées sur les médias sociaux sans filtre, elles permettent à tout le monde de se faire sa propre idée sur la qualité du groupe en live, sans se fier uniquement à des blogueurs ou des critiques.

Le groupe peut également, grâce aux réseaux sociaux, savoir où ils ont des fans même s’ils n’ont pas encore réussi à se produire en concert dans les pays en question.

George Takei critique les promoted posts de Facebook

George Takei, ça vous dit quelque chose? Cet acteur et réalisateur est principalement connu pour avoir incarné le lieutenant Hikaru Sulu dans la série Star Trek (et les films qui ont suivi). Ces dernières années, il a connu un regain de renommée grâce à son activité soutenue sur les réseaux sociaux, et en particulier Facebook, où il a plus de 2 millions de fans. Son coming out a également eu un certain retentissement.

Dernièrement, il s’est publiquement élevé contre une nouvelle pratique de Facebook, les « promoted posts« . La pratique consiste à ce que les sociétés, marques et célébrités paient pour que leurs fans voient plus sûrement leurs mises à jour. Une façon pour le réseau social d’essayer de faire du profit, alors qu’il vient d’entrer en bourse.
Vous pourrez lire ici les explications et le test réalisé par Presse Citron sur la chose (et sa suite).

Dans le message de lancement du service, Facebook a en effet révélé qu’en moyenne, seuls 15% des fans voyaient les mises à jours des marques, et que souscrire des promoted posts permettraient aux fans de voir 75% des mises à jour. Questionnés sur ce sujet, les dirigeants ont expliqué que le faible taux de visibilité n’était pas nouveau mais qu’il était jusqu’ici mal compris.

Et pour cause : le fonctionnement exact de Facebook n’est expliqué nulle part… Le réseau choisit de lui-même, sur des critères incompréhensibles (et probablement variables), une sélection des mises à jour de vos amis à afficher sur votre page. Même si on sélectionne « Tous les posts par ordre chronologique », certains n’apparaissent que quand on va sur la page personnelle de la personne. Idem pour les marques.

Pour Mr Takei, interrogé par le Wall Street Journal, c’est une promesse trompeuse que Facebook fait à ses utilisateurs, qui croient, dans leur majorité, que s’inscrire et ajouter des amis et des comptes professionnels leur permettra de suivre leurs actualités sans rien rater.
Leur nouveau service apparaît comme une façon de faire payer le service qu’ils auraient dû fournir depuis le début. D’autant qu’ayant remarqué une nette diminution de son audience à peu près au moment du lancement du service, Mr Takei soupçonne Facebook d’avoir modifié des paramètres en ce sens, pour rendre son offre payante plus attractive pour les marques…

Roooh, franchement, quelle paranoia, comment croire cela de ce réseau social, qui nous a habitué à tant de transparence sur ces pratiques et à des explications détaillées à chaque modification de paramètres? (au cas où votre détecteur serait en panne, oui, c’est un sarcasme).

Du coup, on comprend mieux pourquoi certains artistes ont préféré faire créer leur propre application pour smartphone. Par exemple, les jumeaux Kaulitz du groupe Tokio Hotel, qui ont lancé en décembre leur application BTK. Ils y ont sensiblement la même activité que les artistes sur Facebook, Twitter, Tumblr ou autre (poster des photos, vidéos et courts textes, et parfois répondre aux commentaires de leurs fans).

Au moins là, même s’ils ont payé le service à la création et si le public visé est plus restreint puisque l’application nécessite un smartphone (Apple ou Google Play / ex-Android) et le paiement d’une inscription (moins de 3 Eur), ils ont à la fois le contrôle du canal et du contenu – dont ils restent propriétaires, contrairement à ce qui est publié sur Facebook.

Réflexions sur les rapports entre fans et musiciens

Les fans de musique recherchent l’exclusivité. Aussi, rechercher à tout prix la possibilité de plaire au plus grand nombre et de faire des concerts de plus en plus énormes est-elle la seule voie? Cet article fait le point sur le crowd-funding et autres moyens de vendre plus cher des services plus exclusifs, au contraire. Pratique qui se répand déjà avec les places « VIP » dans les concerts, à 150 Eur ou plus le package pour un accès VIP à la fosse, ou une rencontre avec l’artiste.

Cet autre article compare la relation entre les musiciens et leurs fans à une histoire d’amour entre deux personnes, et insiste sur la nécessité dans les deux cas de doser leur présence (sur Twitter entre autres dans le cas des musiciens) en fonction du stade de la reation.
Plutôt bien vu!