Mario

J’ai toujours un peu de mal à retrouver le rythme des 3 articles par semaine, alors en attendant une petite connerie à la rubrique fail de pub…

mario

Mais où trouves-tu ton inspiration?

On me la distribue dans la rue…

Publicités

Fail de pub : comment foirer son mailing « personnalisé »

Depuis quelques temps, Outlook classe de lui-même les mails en « Prioritaire » et « autres », suivant des critères àlacon incompréhensibles et non paramétrables, comme c’est actuellement la mode pour les changements qu’on nous impose pour notre bien dans notre utilisation des outils informatiques…

Bref.
Pour une fois, c’est à juste titre que sur ma boîte perso, Outlook avait rangé dans la catégorie « Rien à carrer » deux mails intitulés « Demande de rendez-vous – «  suivi de mon prénom. Je suis un peu intriguée par cette formulation professionnelle, et je clique.

anim coffee cynicism

Je lis en premier un mail tenant à peu près ce langage (ignorez la mise en forme, ajoutée par moi pour la suite de l’article) :

Bonjour [mon prénom],

Après avoir consulté votre profil sur LinkedIn, je me permets de vous contacter directement par mail.

Je voudrais vous parler personnellement puisque nous avons [blabla sur le business de la boîte que représente le commercial].

J’aimerais voir avec vous comment nous pouvons collaborer.

Auriez-vous 15 minutes à m’accorder cette semaine pour un échange téléphonique?

*Je précise qu’il y a bien mon vrai prénom à la place de [mon prénom].

Décryptons les techniques de comm’ : les mots mis en gras par mes soins visent à faire sentir au prospect (c’est comme ça qu’on appelle les clients potentiels qui n’ont rien demandé…) qu’on lui porte une attention particulière, et aussi que le commercial considère qu’il y a adéquation entre leur offre et notre profil.

La phrase en italique est le genre de formulation commune qu’on m’a recommandé de mettre dans des lettres de motivation il y a 15 ans. Il faut donner l’impression non pas qu’on sollicite un service, mais qu’on propose une collaboration donnant-donnant.

Le tout me donne déjà envie de jeter le mail dans la même poubelle que le marketing-à-papa d’Yves Rocher ou de la Redoute dont il est le digne successeur.

anim_cat_fuck this_ku-medium

Puis je lis le suivant :

Bonjour [mon prénom],

J’imagine que vous n’êtes pas disponible, je voulais simplement savoir si vous avez eu l’occasion de lire mon précédent mail.
Ma proposition d’un échange par téléphone tient toujours.

Auriez-vous prochainement, un créneau de 15 minutes à m’accorder ?

Merci d’avance pour votre retour,

Ce qui est drôle, c’est que les mails « personnalisés » ont en fait été envoyés dans le désordre. J’ai reçu le lundi le deuxième, celui qui demande « si j’ai eu l’occasion de lire leur précédent mail ». Et le mail « précédent » en question est arrivé 2 jours après, le mercredi.

anim_loki faceplant

J’hésite à envoyer une réponse bien méprisante aux boulets qui ont pondu cette formidable technique commerciale. Mais je préfère consacrer ce temps à me moquer d’eux sur mon blog, plutôt que leur faire la grâce de leur expliquer qu’ils sont en train de foirer complètement leur plan de comm’ en passant pour des incapables en plus d’être malhonnêtes (quoique malhonnête dans la démarche, c’est apparemment la description du boulot de commercial, donc ils ne comprendraient sans doute pas que la fausse personnalisation me hérisse plus que d’admettre « Salut, j’envoie un mailing à tous les contacts que LinkedIn a bien voulu me vendre, ma société fait […], est-ce que nos services peuvent intéresser votre société? »).

Parisienne mais presque : le télémarketing, j’aime pas ça

Je viens de recevoir un appel d’un énième centre d’appels avec une originalité. Neuf fois sur dix, il s’agit de Taires de Fenêtres ou de Toutoupargel – je massacre le nom exprès pour éviter de leur faire de la pub. Avec un nom pareil, je m’attends plutôt à de l’antigel, personnellement. Mais en fait, ce sont des spécialistes de la vente en ligne de surgelés par containers pour équipes de football.

anim_cat in dog bed

Alors je sais qu’il y a un public pour la vente par téléphone de surgelés en grosse quantités : les provinciaux qui ont un 2e congélateur king size dans leur garage ou leur cave pour stocker les « bonnes occasions », les récoltes de ci, les surplus de ça, et de quoi alimenter des familles nombreuses et/ou de fréquents repas entre amis à tablées de 12 etc. Ca se tient. Mais à Paris, entre le manque de place dans les cuisines pour stocker, dans la « pièce à vivre » pour recevoir, et les Picard (comme le capitaine) à tous les coins de rue, je doute qu’il y ait de la demande.

anim_slow clap picard

Mais revenons à ce dernier appel : un type se présente avec l’accent chantant et suave comme étant « Antonio, je vous appelle de d’Italie ». Je suppose que c’est censé me faire rêver. Etant pragmatique, je me demande surtout si c’est rentable, de situer une plateforme d’appels en Italie, et s’ils paient les communications internationales. Ou si c’est, comme d’habitude, un prestataire de télémarketing situé au Maghreb, avec des commerciaux payés au lance-pierres et tenus de prétendre porter des prénoms Européens (ici Italiens, en l’occurrence).

anim_gaga_not impressed

Il a mon nom, alors j’aimerais assez avoir eu la présence d’esprit de demander comment, parce que personnellement, je décoche toujours les « j’autorise les partenaires commerciaux à appeler », et je suis sur liste orange. BREF. Il appelle au nom de Casa San Lorenzo (ou assimilé, je ne connais pas la marque), et ils ont dû bosser le script en jouant le rital à fond, parce qu’il fait des ronds de jambes pour annoncer qu’il va me dire pourquoi il appelle. PLUS VITE CONNARD. « Avant de commencer, en tant qu’Italien, j’aimerais savoir ce que vous pensez de l’Italie et de la fameuse cuisine italienne ».

dungeons-and-dragons-damodar profion

Je manquais d’idée pour illustrer

Au ton, je me doutais qu’il s’attendait à ce que je sois enthousiaste. Mais il est mal tombé :  au contraire de, semble-t-il, 90% ou plus de mes consoeurs, je ne peux pifrer ni l’accent italien, ni les Italiens, ni la drague à l’italienne. Encore moins quand ce sont des circonvolutions verbales de commerciaux. Et la nourriture italienne, en dehors des pâtes (sans fromage), hein…

Donc je lui ai sorti la version polie « Canem’intéressepasbonnesoiréeaurevoir *clic* ». Et j’ai passé 10mn à me demander comment je pouvais me faire élire Présidente de la République pour rendre illégal le démarchage téléphonique. Et les Italiens. Et les faux Italiens.

anim_john wick leaves a fire trail

Fail de pub : Zadig & Voltaire s’engage contre le handicap

Avec une campagne ayant pour égérie une jeune femme ayant subi l’ablation des hanches et de quelques côtes.

Malgosia-Bela-Zadig-Voltaire-handicap

Je n’arrive pas à savoir si c’est un abus de Photoshop ou un abus de cocaïne. Ou une invasion de mort-vivant (surtout avec un nom comme celui du mannequin, Malgosia Bela. Si c’est pas un nom de vampire, ça…).

En tout cas en voyant la campagne, j’étais obligée de faire ce panneau…

Fail de pub : Mauboussin : à trop photoshopper ta star…

fail de pub_mauboussin

Quand tu photoshoppes tellement ta star que tu dois remettre son nom sur la photo pour qu’on la reconnaisse…

En même temps, c’est de ta faute, t’avais qu’à en prendre une jolie, ça aurait donné moins de boulot au graphiste. Et ça coûte pas forcément plus cher.

Fail de pub : on nous vend du rêve (de Garonne et des hauts plateaux de la Réunion)

fdp_rondele

« Rondelé à l’ail de Garonne et fines herbes. »
Il a quelque chose de particulier, l’ail de Garonne? Il est plus goûtu que celui d’ailleurs?

Bon encore, ça se mange, alors ok, peut-être qu’il a un peu plus de goût, c’est le terroir, et peut-être aussi que c’est pour vanter l’agriculture nationale. Regardez, on produit français!

Et puis on nous prend beaucoup pour des cons aussi :

fdp_ushuaia

« Gel douche Ushuaïa à l’extrait de cèdre des hauts plateaux de la Réunion. »

Sérieusement?
Ca change quoi pour ta douche que le cèdre vienne des hauts plateaux de la Réunion ou d’ailleurs?

D’après la plaquette :
Sur les Hauts Plateaux de la Réunion pousse le Cèdre dont on extrait une huile essentielle particulièrement riche en cédrie, un vernis protecteur qui lui permet de vivre des milliers d’années dans des conditions particulièrement arides.

1) On te prend pour un arbre. Vas-y, tartine-toi de résine, si ça protège de l’écorce d’arbre, ça doit être bon pour la peau. Ouais, et les scarabées mangent de la bouse et ils sont super résistants aux radiations, on devrait donner de la bouse aux travailleurs d’Areva…

2) En plus de ça, l’arbre dont ils parlent est le Cèdre du Japon, aussi appelé Cryptoméria, et non l’arbre qu’on appelle communément le Cèdre, plutôt associé au Liban.
Or le Cryptomeria ne pousse pas du tout dans des pays arides : « C’est une essence de lumière et de climat tempéré à hiver doux qui aime des températures moyennes annuelles entre 8 à 14°c. Il exige une forte pluviosité, à peu près 1000mm par an ».

3) La « cédrie » dont ils parlent ne semble référencée que pour les cèdres « classiques ». Faudrait vraiment qu’ils nous expliquent ce qu’ils ramassent et où…

Nostalgeek : Les pubs de Noël

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais certaines pubs ne sont diffusées que pendant les fêtes de fin d’année. Pour celles sur les fruits de mer, c’est compréhensible, mais d’autres ont marqué ma mémoire, bien malgré moi. Elles sont associées à la longue soirée familiale du Réveillon de Noël, où on fait traîner le dîner en attendant minuit, avec quelque banalité innocente et pas trop prenante à la télé (best of Disney par exemple).

Notamment celle-ci, qui frappe par son inadéquation avec les fêtes, et son efficacité sans fioriture, pour les produits d’étanchéification pour la maison, Dip Etanch. (désolée, je n’arrive pas à inclure les vidéos de l’Ina dans le post à part comme ça, et je n’ai pas retrouvé cette pub ailleurs que chez eux. Gloire à l’INA!).

http://player.ina.fr/player/embed/PUB3249890098/1/1b0bd203fbcd702f9bc9b10ac3d0fc21/460/259

C’est une mauvaise pub en ce sens qu’il n’y a aucune recherche, aucun scénario, juste un slogan bêta. On dirait du Rozana (et encore, il joue mieux). C’est une très bonne pub parce qu’elle ne passe plus depuis 10 ans et pourtant je m’en souviens encore, dont le nom du produit. Et comme elle était courte (5 secondes), elle ne devait pas leur coûter trop cher à la diffusion malgré les fêtes.

Elle était généralement accompagnée de celle-ci pour les vitamines Juvamine :

Qui suit les mêmes principes : brièveté, slogan simple… Et qui en plus passait plusieurs fois de suite. Le spot est tellement nul que les pubs actuels de la marque jouent dessus :

Fail de pub : Costa Croisières

La campagne de pub télé actuelle de la compagnie de plaisance maritime Costa Croisières montre les habituelles images de soleil et de farniente. Le slogan : « 9 clients sur 10 recommandent Costa Croisières« .

Costa

Je suis la seule à compléter machinalement par « Parce que le 10e est au fond de l’eau à Giglio »?

Ah non tiens, je ne dois pas être la seule :

I’m just à Giglio,
et tout au fond de l’eau,
Je maudis le capitaine…

Fail de pub : De maman à mamie en 1h30 (Air France)

Je ne sais pas si c’est moi qui ai l’esprit mal tourné, mais en voyant ce slogan, je n’ai pas pensé « Chouette, une compagnie de transports pas cher! ».

de maman à mamie original

J’ai pensé « Parlez contraception à vos enfants ».

de maman à mamie

Et d’ailleurs: parlez contraception à vos enfants.

Pour la petite histoire, il faut chercher un peu le logo mais c’est une publicité pour HOP, la filiale « région » d’Air France. J’imagine que le prix des vols s’entend sans les taxes d’aéroport.

Fail de pub : San Andreas (le film)

fail de pub_san andreas

J’ai pilé net dans le métro en voyant cette affiche. Ce n’est pas mon appareil photo (celui de mon téléphone en l’occurrence) qui est responsable de l’indigence de l’image, c’est l’affiche elle-même. Avec les vagues, les bateaux et le… truc… l’île? Photoshoppée avec les pieds au milieu de la baie de San Francisco (ça se reconnaît à cause du pont rouge).

Non mais sérieusement, ils ont fait faire l’affiche par le petit neveu de 12 ans du producteur ou quoi? Ou bien ils n’avaient même pas les moyens de lancer un concours pour la faire faire par des amateurs en quête de reconnaissance?…

Parce que si c’est représentatif des effets spéciaux du film, ça ne donne pas envie, hein.
(vu le titre et le cast, c’est pas pour le scénario ou la mise en scène qu’on va y aller non plus…).

On va plutôt se passer le San Andreas Fault de Natalie Merchant :
https://m.youtube.com/watch?v=8wx7rIuL494