Gary Friedrich, créateur de Ghost Rider, reçoit un soutien financier des fans dans son procès contre Marvel

En 2007, Gary Friedrich, le créateur de Ghost Rider, a intenté un procès à Marvel Comics et Hasbro en espérant toucher quelques retours de l’exploitation du personnage au cinéma, avec Nicolas Cage dans le rôle principal.

Malheureusement pour lui, comme tous les auteurs de personnages créés chez Marvel, il ne perçoit aucun droit d’auteur sur l’utilisation du personnage. Le jugement rendu le 6 février dernier a entériné cet état de fait.

Au lieu de s’en tenir à cette victoire, Marvel lui a en retour intenté un procès pour avoir vendu, lors de conventions, des dessins et produits dérivés de ce personnage qu’il a créé. Le dessinateur s’est vu condamné à payer la somme de 17 000$ à la firme, alors qu’il n’a que des ressources limitées (parmi lesquelles, justement, la vente de ses dessins aux fans) et des problèmes de santé.

A quelques jours de la sortie du 2e opus filmé de Ghost Rider, lancé à grand renfort de budget publicitaire, l’action de Marvel Comics Goup contre ce bonhomme de 68 printemps paraît d’autant plus disproportionnée.

Un mouvement de soutien s’est créé pour l’aider, donations bienvenues sur la page de Steve Niles, auteur de comics de la génération actuelle :

http://www.steveniles.com/gary.html

Ainsi qu’un groupe de soutien sur Facebook :

http://www.facebook.com/SupportGaryFriedrich?sk=app_206541889369118

Plus d’informations en français sur le cas sur le forum Superpouvoir.com.

Et en anglais, avec des documents du procès :

http://ohdannyboy.blogspot.com.au/2012/02/gary-friedrich-enterprises-llc-et-al-v.html

En dehors du cas spécifique de Gary Friedrich, si l’appel ne parvient pas à casser le jugement, le procès pourrait faire jurisprudence et causer des changements dans le monde des conventions de comics. En effet, de nombreux dessinateurs s’y font quelques extras en vendant des dessins dédicacés, ex-libris et autres, sur leurs personnages phares. Jusqu’ici, les éditeurs fermaient les yeux sur ce business parallèle, dont les revenus sont bien inférieurs à ceux qu’ils dégagent.

Reste à savoir si cela va durer. Aura-t-on encore le plaisir de voir un de nos personnages préférés dessinés sous nos yeux par son créateur?

Des amateurs de zombies veulent sauver le cimetière d’Evans City

Demain 11 février, des passionnés organisent une « soirée de Saint Valentin zombie » à la Oakmont Tavern, 814 Allegheny River Boulevard à Oakmont, en Pennsylvanie. Les bénéfices iront à l’association Fix The Chapel, créée pour financer la rénovation et la sauvegarde de la chapelle du cimetière d’Evans City.

Celle-ci est le dernier bâtiment important encore existant de la Nuit des Morts Vivants, le classique de l’horreur de George Romero. L’association de sauvegarde a été fondée par Gary R. Streiner, qui a travaillé sur la production du film en 1967, et organisé des Festivals des Morts-Vivants à Evans City en 2008 et 2009.

Il explique « Le film a été un grand tournant culturel dans la façon dont les gens perçoivent l’horreur. Les fans respectent cela, et ils se manifestent pour le montrer. »

Et il n’y a pas de meilleurs fans que les fans d’horreur – en particulier ceux qui aiment « La nuit des Morts Vivants », d’après Streiner. Il dit aimer les fans d’horreur parce qu’ils voient l’humour dans ce qu’ils aiment. Ils se déguisent pour les événements autour des films, et ils se battent avec enthousiasme pour sauver les reliques du film comme la chapelle.

Samedi dernier, ils ont déjà organisé au cinéma de Dormont (la ville voisine), le Hollywood Theater, une séance du film accompagnée d’une vente aux enchères de divers objets en rapport avec le film (souvenirs, produits dérivés).

Les fans de Justin Bieber sortent un single au bénéfice d’une oeuvre de charité

http://www.mtv.com/news/articles/1677983/justin-bieber-together-we-rise-charity-charity-single.jhtml

L’un des fan-clubs du jeune chanteur, Justin Crew, a décidé de s’impliquer dans la création d’un single, dont les bénéfices iront à l’association Together We Rise, qui fournit des soutiens aux enfants adoptés afin qu’ils s’adaptent mieux à leur nouvelle vie.

L’opération fait partie de la grande action qu’a lancée Justin (et son management) sur son site officiel, le Believe Charity Drive, afin de motiver ses fans à rassembler de l’argent pour différentes causes.

Ce type d’action est plus courant dans les pays anglo-saxons qu’en France, où les artistes se mobilisent plutôt pour les grand-messes comme la tournée des Enfoirés ou le Téléthon.

(et où, mauvaise langue que je suis, je ne peux pas m’empêcher de penser que la plupart des artistes qui « s’engagent » ainsi sont mieux placés que leurs fans pour donner, et moins bien placés qu’eux pour être « sensibilisés » aux problèmes des gens du commun. Mais bon…)

Les fans d’Adam Lambert font une pétition pour qu’il interprète l’hymne national au Superbowl 2012

Aaah, le Super Bowl, sa démesure, ses écrans publicitaires les plus chers du monde, et son audience à l’avenant (enfin, la plus élevée des USA, en tout cas). Quel meilleur vecteur pour l’exposition médiatique d’un artiste?

Les fans d’Adam Lambert l’ont bien compris : l’un d’eux a lancé une Twitition (pétition via Twitter) afin de promouvoir sa candidature pour interpréter l’hymne national américain lors de l’ouverture de la compétition. Il succéderait alors à Christina Aguilera – mais on lui suggère de mieux apprendre les paroles, l’erreur ne pardonne pas.

Pour ses supporters, il est le choix idéal : son prochain single doit sortir ce mois-ci et sera donc sur les ondes le 6 février prochain, jour du Super Bowl 2012. Et il est originaire d’Indianapolis, où doit se dérouler le match. Le chanteur, qui s’est fait connaître en arrivant en finale de la saison 8 d’American Idol en 2009, a déjà retenu l’attention du comité du Super Bowl d’Indianapolis, puisque ceux-ci l’ont interpellé sur Twitter en lui demandant s’il se joindrait à eux.

Reste à savoir si la NFL, elle, sera intéressée. L’homosexualité affichée du chanteur risque de poser problème à une partie du public visé.

Les fans de la série Community organisent une Flash mob de soutien au Rockefeller Plaza

http://crushable.com/entertainment/occupynbc-community-flash-mob-rockefeller-plaza-224/

Les fans de la série Community, produite par NBC, sont inquiets : la chaîne ne s’est toujours pas prononcée sur le retour de la série après la pause actuelle.

Aussi, ils ont lancé l’idée d’un flash mob qui aura lieu ce jeudi 22 décembre à 13h, à Rockefeller Plaza, à New York – devant le siège de la NBC, qui est situé dans les locaux du Rockefeller Center.

Les fans sont invités à venir avec des sapins de Noël miniatures et des barbiches en feutrine ou en papier – référence à un épisode de la dernière saison. Ils ont prévu de chanter « Mon beau sapin roi des forês » durant une demi-heure, afin de convaincre les officiels de la chaîne de leur soutien.