Exposition : Star Wars Identities en images

Avis aux retardataires : l’exposition Star Wars Identities qui devait s’arrêter le 30 juin a été prolongée jusqu’au 5 octobre 2014.

Star Wars Identities - l'entrée

Star Wars Identities – l’entrée

La nouvelle exposition sur l’univers de George Lucas a installé ses quartiers à la Cité du Cinéma, fief de Luc Besson à Saint-Denis. L’exposition est une création québecoise, ce qui s’entend à l’occasion dans les textes délivrés par l’oreillette qui vous est confiée à l’entrée. En même temps, le staff vous confie un petit bracelet noir, sur lequel seront enregistrés vos réponses pour la création de votre personnage, tout au long des 10 étapes du parcours. Il s’agit de la principale innovation de l’exposition, une bonne idée, qui se voit néanmoins tempérée par une logistique insuffisante. En effet, autant certaines étapes ne nécessitant qu’un choix unique sont rapidement franchies, autant d’autres, où l’on doit passer plusieurs écrans et faire des choix ardus, occasionnent des bouchons en raison d’un nombre insuffisant de bornes de saisies.

Star Wars Identities - choisis ta race

Star Wars Identities – choisis ta race

Star Wars Identities - choisis ton caractère

Star Wars Identities – choisis ton caractère

Dedans, pour les fans de la Guerre des Etoiles et / ou de cinéma, c’est le bonheur : des costumes et accessoires de tournage, des maquettes de vaisseaux spatiaux, des dessins préparatoires révélant la genèse des personnages. On voit notamment tout ce qui reste de Jabba, à savoir ses yeux globuleux (le reste de la marionnette, en mousse, étant trop dégradé par le temps pour être exposé). J’ai en particulier apprécié les croquis préparatoires et les dessins destinés à la promotion des films et de ses produits dérivés, George Lucas ayant recruté les meilleurs artistes pour ses studios.

Lire la suite

Star Wars Celebration Europe II à Essen : geekons en famille

Pour la deuxième fois, la grande convention officielle Star Wars Celebration se déroulera en Europe cet été. Après Londres en 2007, ce sera à Essen, en Allemagne, du 26 au 28 juillet.

Une bonne occasion de tordre le cou à quelques clichés.

1) « les fans de Star Wars sont des Tanguy geeks de sous-sol asociaux ».
En Allemagne, l’événement est au contraire orienté famille, comme le montre la liste des activités et des stands, et cette publicité (en fransözich in the text) :

La convention s’adresse à tous ceux qui aiment la saga de George Lucas et ses dérivés, pas juste aux monomaniaques. La plupart de ceux qui ont vu au moins un film de la première trilogie n salle sont en âge d’être parents, bien intégrés, mais ne crachent pas sur une occasion de s’amuser en famille ou entre amis, en jouant au Jedi.
Au programme : concours de déguisement, projections, stand LEGO, activités pour les enfants, boutiques diverses, discussions de collectionneurs de jouets, dédicaces…
Attention, si le prix de l’entrée à la journée de la convention reste raisonnable (60 Eur en pré-vente), les dédicaces ne sont pas inclues dedans, et sont gérées par une société indépendante. Vous pourrez obtenir une signature des acteurs secondaires ou tertiaires pour 15 ou 30 euros, mais il faudra débourser 90 Eur pour celle de la Princesse Leia (alias Carrie Fisher), et 180 Eur pour Luke Skywalker… (alias Mark Hamill).

2) « Essen n’est pas une ville sexy ».
Certes, a priori, ce n’est pas une destination touristique qui fait rêver pour l’été. Pourtant, Essen et la région de la Ruhr étaient Capitale Européenne de la Culture en 2010 – comme Marseille en 2013. Une initiative qui chaque année, met en avant une ville d’Europe et lui attribue un généreux budget pour améliorer ses infrastructures culturelles. 2010 a notamment vu la réouverture après rénovation totale du musée Folkswang, musée des Beaux-Arts réputé pour ses riches collections. Et la région de la Ruhr a bien changé depuis l’image d’Epinal qu’on en a : même s’il y reste quelques vestiges de son passé de berceau de l’industrie lourde, ce ne sont plus des cheminées d’usines qui rythment le paysage, mais de vertes forêts.
A moins d’une heure de train, vous pouvez découvrir Cologne, sa cathédrale et sa trentaine de musées, vous balader sur les bords du Rhin ou y faire une croisière. Non loin encore à Oberhausen, vous pouvez faire du shopping au méga-centre commercial, ou visiter le Sea Life qui hébergeait Paul le Poulpe, ou encore assister à un concert à la gigantesque salle de concert, la König Pilsener Arena.

Star Wars Day à Denver

Les fans de la Guerre des Etoiles ont célébré le Star Wars Day dans le monde entier le 4 Mai. Pourquoi cette date? Parce que May the Fourth be With You!

A Denver, ce qui était l’an dernier un rassemblement amical de 45 personnes a attiré cette année environ 1500 fanas de la série de films de George Lucas, dans le hangar qui héberge le musée de l’Espace. Pour l’occasion, un X-Wing en taille réelle y était monté.

Les fans y sont venus en famille, certains costumés, pour célébrer tous ensemble cet univers qui a bercé la jeunesse de beaucoup, et qu’ils font découvrir à leurs enfants.

Avis aux fans (les plus assidus le savent sans doute déjà) : on célèbre aujourd’hui le 35e anniversaire de la sortie en salle du tout premier opus, le 25 mai 1977. Son titre entier est d’ailleurs Star Wars IV : A New Hope.

Ne-Yo donne des billets à deux cent fans pour une projection de Red Tails

Le chanteur de R&B Ne-Yo a invité 200 de ses fans à assister à une projection à New York du film Red Tails, dont il joue l’un des rôles principaux, l’un des pilotes de chasse de la première unité noire de pilotes de l’armée américaine. Vendredi 20 janvier – jour de la sortie du film sur les écrans américains -, il a posté sur son twitter :

« Salutations fam! RedTails is in theaters 2day (sic)! Come watch it w/ (with) me! NYC 1st 200ppl (people) for the 7:20pm show of Red Tails AMC42nd st. Tix (tickets) on me! »

(j’aime l’explication de texte ajoutée par l’article d’origine, alors que Ne-Yo a utilisé toutes sortes d’abréviations histoire de caser son message en 140 caractères)

« Salut la famille! Red Tails sort en salle aujourd’hui! Venez le voir avec moi! Les 200 premiers New Yorkers à la séance de 7:20pm de Red Tails à l’AMC 42e rue. Les tickets sont pour moi! »

Bonne façon de lancer le bouche à oreille et un buzz favorable.

Le film n’a pas encore de date de sortie prévue en France.

(oui, je sais, j’avais promis de ne pas faire que des posts sur Star Wars. C’est le cas : c’est un post sur le nouveau film produit par George Lucas, ça n’a rien à voir!)

Star Wars Uncut: des fans de Star Wars recréent le film scène par scène

http://www.geek.com/articles/geek-pick/star-wars-fans-painstakingly-remake-entire-film-frame-by-frame-20120122/

Tout a commencé en 2009, quand Casey Pugh a tronqué La Guerre des Etoiles (le 1er film de la 1ère trilogie, pour les plus jeunes d’entre vous…) en 472 segments de 15 secondes chacun. Il a ensuite demandé à ses pairs les fans de rejouer ces scènes et de les lui envoyer afin qu’il puisse refaire le film en entier.

Une vague d’enthousiasme a parcouru le web, et des fans de tous âges et de tous pays se sont mis à la tâche, avec des moyens divers : jouets animés à la main, scènes refaites en images de synthèse (évidemment pas du niveau d’ILM…), destroyer impérial en carton, et beaucoup de scènes rejouées par des amateurs.

En 2010, le projet Star Wars Uncut a même reçu un Primetime Emmy pour « Outstanding Creative Achievement In Interactive Media » (extraordinaire accomplissement créatif dans un média interactif).

Enfin, après 2 ans de labeur et de visionnage, le montage final a été mis en ligne le 18 janvier 2012 sur YouTube – oui, les 2h du film.
Et est en passe de battre d’autres record, puisqu’à l’heure où je vous parle, une semaine après sa mise en ligne, il vogue allègrement vers son 1 500 000 ème visionnage… (je suis le N° 1 483 147).

Le résultat est drôle et touchant, extrêmement créatif effectivement, et curieusement addictif. Prévoyez du temps avant de cliquer sur la vidéo ci-dessous :

Félicitations à tous les participants, retenus ou pas. On espère que George Lucas apprécie!

 

(promis, demain je posterai sur autre chose que Star Wars)

George Lucas veut se retirer du cinéma à grand spectacle

Dans un long article du New York Times, George Lucas présente le nouveau film qu’il a conçu et produit, Red Tails, l’histoire d’un groupe de jeunes pilotes de chasse noirs durant la Seconde Guerre Mondiale. Il en a confié la réalisation à Anthony Hemingway, mais quand il s’agit de raconter comment les cols blancs des studios ont snobbé les projections tests, il est évident qu’il prend le film autant à coeur que s’il l’avait filmé, au même titre que Star Wars.

Au fil de l’interview, il explique qu’après ce film à grand spectacle, il compte se retirer de ce domaine (avec peut-être une exception pour un dernier opus d’Indiana Jones… Quoi, il y a eu un 4e? Désolée, je dois souffrir d’amnésie traumatique). En partie parce qu’il a fait le tour de ce qu’il voulait raconter dans ce domaine, et en partie à cause des critiques des fans sur ses dernières productions.

When fanboys wailed, Lucas did not just hear the scream of young Jedis; he heard something like the voice of the studio. The dumb, uncomprehending voice in his Socratic dialogues — a voice telling him how to make a blockbuster. “On the Internet, all those same guys that are complaining I made a change are completely changing the movie,” Lucas says, referring to fans who, like the dreaded studios, have done their own forcible re-edits. “I’m saying: ‘Fine. But my movie, with my name on it, that says I did it, needs to be the way I want it.’ ”

Lucas seized control of his movies from the studios only to discover that the fanboys could still give him script notes. “Why would I make any more,” Lucas says of the “Star Wars” movies, “when everybody yells at you all the time and says what a terrible person you are?”

« Pourquoi en ferais-je d’autres [films de la Guerre des Etoiles], quand tout le monde vous crie dessus tout le temps et vous dit quelle personne horrible vous êtes? »

Avec tout le respect que je vous dois, George, en tant que fan de la trilogie d’origine de Star Wars, qui a eu la chance de la voir en partie au cinéma à l’époque, je ne peux pas dire que je me plaindrai d’apprendre que vous n’en ferez plus d’autre.

Ceci étant dit, je garderai sans doute un oeil sur votre travail indépendant des deux franchises cultes que sont Star Wars et Indiana Jones, comme ce Red Tails.

Un scénario inspiré de la réalisation de Star Wars récompensé par la Black List

http://insidemovies.ew.com/2011/12/12/chewie-screenplay-black-list/

Chaque année depuis 2005, Franklin Leonard publie sa Black List des 10 meilleurs scénarios qui n’ont pas trouvé preneur pour devenir des films dans l’année. En 2005, il avait sélectionné entre autres Juno, de Diablo Cody, devenu le succès que l’on sait avec Ellen Page dans le rôle principal.

Depuis, la publication de sa liste est devenue un évènement attendu à Hollywood, où l’on commente les scénarios choisis.

Cette année, le grand vainqueur est Chewie, l’histoire du tournage semé d’embûches du premier opus de la Guerre des Etoiles, vu par le point de vue de Peter Mayhew, l’interprète du Wookie velu, copilote de Han Solo. Ecrit par Evan Susser and Van Robichaux, deux scénaristes par ailleurs fans de Star Wars, le script a séduit les lecteurs par son humour et son point de vue affectueux sur le tournage mouvementé d’un film auquel personne ne croyait.

On espère donc que George Lucas (qui fait donc partie des personnages!) donnera son accord pour que le film se fasse, si un producteur se décide à miser sur ce scénario.