Gourmandise : Spaghettina, la glace allemande à Paris

Le nom de cette petite échoppe est trompeur : on n’y vend pas des pâtes, mais des Spaghetti Eis. Kezako, me direz-vous ? Was ist das?, devriez-vous plutôt demander, car c’est une spécialité allemande. Vous en aurez peut-être découvert l’existence et l’origine dans Karambolage, sur Arte. J’en avais vu à l’occasion de vacances à Cologne.
spaghettina_1
Les Allemands sont de grands amateurs de glace, qu’ils consomment à longueur d’année. Il y a des Eis Kaffee un peu partout, qui proposent des coupes gargantuesques. Parmi les classiques, il y a donc ce Spaghetti Eis, qui est, comme son nom l’indique, une glace (à la vanille) servie en forme de spaghettis. Pour parachever la ressemblance, elle est nappée d’un coulis de fruits rouges imitant la sauce tomate, et parsemée de copeaux de chocolat blanc façon parmesan.
C’est conceptuel. Mais c’est bon, amusant, les Allemands en raffolent et ce ne sont pas les seuls. Spaghettina a donc importé ce concept dans ce quartier proche de la gare de l’Est, en passe de devenir un Little Berlin. Ils en proposent plusieurs variantes, toutes servies dans des coupelles faites en pâte à cornet, de préférence à emporter car la minuscule boutique n’a que 2 tabourets et un bout de bar pour la consommation sur place.
Le mono-thème n’étant pas forcément un bon calcul pour un commerce de nourriture, l’équipe allemande vend également des gaufres en bâtonnets (ch’est rigolo et bon *chomp chomp*) et diverses sortes d’Apfelschorle (une limonade à la pomme elle aussi « typisch Deutsch ») aromatisée à la rose ou autre parfums, très rafraîchissante.
Il y a aussi des bonbons et des babioles à l’effigie de l’Ampelmann, « l’homme ampoule » qui indique encore aux piétons s’ils peuvent traverser, dans certaines villes. Cet emblème de l’ex-Allemagne de l’Est est devenu un symbole de Berlin depuis la réunification (lien Karambolage).
Pour rester au courant des changements d’horaires, vous pouvez suivre le blog sur leur site.
spaghettina_3
Informations pratiques :
Spaghettina
61 rue de Lancry, 75010 Paris
Horaires :
mardi-samedi : 12h-22h
dimanche et jour férié : 14h-20h
Publicités

Gourmandise : Mövenpick Ice Cream

Reparlez-moi du Marais.

Ce dimanche-là, j’errais (c’est laid, ça, comme formule, « j’errais ». Il n’y a pas un e aspiré pour faire « je errais »?) dans les rues entre la Place des Vosges et le centre George Pompidou, à la recherche d’Abra ou Kabra – il y a un spot intermittent dans le coin. Ayant marché un certain temps, je cherchais un lieu sympa et cosy pour déguster un thé ou café et reposer mes jambes fourbues. Je ne doutais pas d’en trouver, après tout ce quartier ancien de Paris attire touristes et Parisiens en goguette, surtout le dimanche où c’est l’un des rares qui soit animé par les nombreux petits commerces.

Sauf que, entre attrape-bobos aux tarifs prohibitifs où il faut faire la queue 1h pour s’entasser à 3 au mètre carré, attrape-touristes (pareil, avec moins d’attente mais la bouffe est dégueulasse) fait toutes les petites rues, bars/brasseries pas très cosy (et pas exempts des tares ci-dessus), et endroits miteux, finalement le choix n’était pas si fourni que ça, entre Charybde et Sylla. Je me disais que j’allais me rabattre au Starbucks, mais celui du coin était lui aussi pris d’assaut.

movenpick_1

Et puis je suis tombée sur ce coin de rue : alors oui c’est une chaîne, mais justement, comme ce n’était pas « typique », ni français (c’est Suisse, comme l’indiquent les couleurs, le nom et le slogan), c’était, à cette heure-là, quasi vide ((le temps que je parte, ça s’était rempli, je suis arrivée à l’heure creuse entre la pause dessert et le goûter). Et propre, et blanc, et calme, et appétissant, et le service était poli, sympathique et diligent. Comme quoi des fois, le vintage typique, il ne faut pas hésiter à s’asseoir dessus et savoir se faire plaisir avec du moins artisanal mais pas forcément moins bon (pas forcément moins artisanal non plus d’ailleurs… Qui sait comment sont préparés les « spécialités maison » des adresses censées faire dans le naturel).

movenpick_2

Le vacherin en gros gobelet était ma foi aussi bon qu’il en avait l’air sur la photo, certes un peu cher, mais dans les tarifs habituels des environs pour des glaces composées. J’aurais mis un peu moins de coulis de fruits rouges, ou alors sur le dessus de la glace et pas en dessous, mais sinon je valide. Le café était un poil trop serré à mon goût mais j’ai l’habitude (je suis plutôt café filtre, donc souvent malheureuse quand je prends mon café en extérieur…). Je ne suis pas sûre d’avoir testé des glaces suisses avant, elles sont plus crémeuses que les françaises.

movenpick_3

Informations pratiques :
Mövenpick Ice Cream
4 Rue Pavée, 75004 Paris
Horaires d’ouverture :
Du lundi au jeudi : 13h – 22h
Vendredi : 13h – 00h
Samedi : 00h – 12h (ça veut dire qu’ils font le tour du cadran pour fermer à midi?)
Dimanche : 10h – 19h