Quatrains du métro parisien N°3 : Ressac

Quatrains du métro parisien N°3

Ressac.
Métro à l’heure de pointe, à neuf heures du matin
Paris va au travail, les passagers se tassent
Pourtant tu restes assis, droit sur ton strapontin.
En passant je balance ma besace dans ta face.

Quatrains du métro parisien N°2 : La vengeance est un plat.

Quatrains du métro parisien

N°2 : La vengeance est un plat.

Six heures. La rame est pleine comme une boîte à sardines.
Plus malin que les autres, tu veux monter quand même.
Tu pousses et tu compresses, ça râle mais tu t’obstines.
La porte écrase ton sac. On rit de ton problème.

Quatrains du métro parisien N°1 : Voyage immobile.

Quatrains du métro parisien N°1

Voyage immobile.

Tu restes planté là, arrêt après arrêt,
Moulé devant la porte tel un rocher abscons,
Râlant d’être poussé par d’autres passagers.
Et si tu avançais dans l’allée, pauvre con?