Librairie – salon de thé l’Encre et la Boussole – la Tremblade, Charente-Maritime 

La librairie – Salon de Thé

Il est des initiatives à saluer, surtout quand elles combinent culture et confiture – enfin, thé, déjà. C’est le cas de cette librairie – salon de thé qui a ouvert il y a un an presque jour pour jour, à la Tremblade, petite ville de Charente-Maritime à une bonne heure de la Rochelle et 20 minutes de Royan. La ville est peut-être plus connue pour sa station balnéaire, Ronce-les-Bains. Et je vous évoquais l’an dernier son marché aux poissons à l’ancienne.
Mais le centre reste également vivant grâce à des initiatives comme celle de Stéphanie Charles, qui a monté ici un lieu d’échanges et de cultures au pluriel, à l’emplacement de l’ancienne maison de la presse.
encre et boussole_6
Au menu :
– un fonds généraliste de 3000 livres dans tous les domaines : romans, vie pratique, développement personnel, jeunesse, BD. Les touristes et retraités anglais pourront même trouver un petit rayon de romans en anglais. Et bien sûr une part belle est réservée aux livres historiques et aux guides touristiques de la région.
– un rayon papeterie / loisirs créatifs avec notamment de jolis petits carnets originaux, créations de Gwenaelle Trolez.
encre et boussole_5
– la librairie a récemment complété son offre culturelle d’une sélection de CD.
– un espace salon de thé au fond de la boutique (et quelques places en terrasse aux beaux jours), avec un choix certes restreint mais de qualité de thés noirs, verts, blancs, rouges, parfumés ou pas.
N’ayant pas le temps de tester sur place, j’ai quand même craqué pour un sachet du mélange thé vert-blanc violette framboise, car c’est par un semblable thé en version glacée que j’ai commencé à aimer le thé. Il paraît qu’il y a également des pâtisseries maisons, mais là encore je n’ai pas eu le temps de tester. Si j’avais autant de maestria théphilé que mes consoeurs de l’Instant Thé, je vous en parlerais plus en détail. En tant que petit scarabée, je me bornerais à vous dire qu’il est excellent et qu’on sent bien les framboises (entières) et les violettes. Et on peut même en faire du thé glacé en le faisant simplement infuser une vingtaine de minutes à température ambiante avant de le mettre au frigo!
encre et boussole_3
La libraire organise de nombreuses animations : dédicaces d’auteurs, expositions de dessins ou de photos, ateliers d’écriture…
La librairie est ouverte en semaine du mardi au samedi, et également, de mai à septembre, le dimanche de 10h30 à 13h. C’est en bordure du marché, donc idéal pour compléter ses courses avec la nourriture de l’esprit.

Et avant de quitter la Tremblade

Cerise sur le petit cake, juste à côté, une pâtisserie chocolaterie a récemment ouvert, Une Affaire de Goût. Ils font des forêts noires plutôt légères et très bien équilibrées en goût (ce qui est assez compliqué à faire, vous en conviendrez, et signe d’un pâtissier qui connaît son travail), de très bonnes plaquettes de chocolat, et j’y retournerai sans faute à ma prochaine visite dans la région pour tester le reste.
Note : l’article n’est pas un partenariat, je n’ose toujours pas dire aux gens que je tiens un blog ni que je vais peut-être écrire sur leur boutique. Ca m’évite la pression, vu que parfois je mets des mois à écrire mes chroniques, et je teste en conditions réelles l’accueil du client lambda, comme ça.
Informations pratiques
Librairie – salon de thé l’Encre et la Boussole
3 rue de la Seudre
17 390 LA TREMBLADE (Charente-Maritime, à 15-20mn de Royan)
Tél 05 46 38 58 30
Horaires :
Du mardi au vendredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 19 h
(18 h 30 le jeudi) . Le samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 19 h.
En mai et juin, ouvert également le dimanche et les jours fériés de 10 h à 12 h 30 (pour les grands week-end fériés).
En juillet et août, du lundi au samedi de 9 h 30 à 13 h et de 15 h à 19 h. Le dimanche de 10 h à 13 h.
Publicités

L’instant Thé / Gourmandise : Twinings Tea Room chez WH Smith

Depuis quelques semaines, la célèbre librairie anglaise WH Smith a rouvert un salon de thé en ces murs, à l’étage, en partenariat avec Twinings – fournisseur officiel de Buckingham. La carte offre donc un grand choix de thés, à 7 euros pour les standards et 9 Euros pour les thés d’exception. Côté restauration, un choix conséquent de sandwichs typiques (vive le cresson), quelques salades et options chaudes, et un bon choix de desserts.
cafe_wh-smith_twinings_02
Ici, on ne plaisante pas avec le thé : on vous le sert en tournant le sablier correspondant au type de thé : 3 minutes pour mon thé vert, Summer Berry Green Tea. Et avec la coupelle pour y poser le filtre métallique une fois ce temps écoulé.
La couleur est jaune dorée, onctueuse. Au fumet, des notes de vanilles prennent le pas sur les fruits rouges. Au goût, c’est un peu pareil, agréable, même s’il semble faire partie de ces thés qui ont un parfum plus fort que leur goût. (Je ne suis pas très douée pour décrypter les goûts) A ne pas laisser refroidir trop longtemps, néanmoins, au risque de sentir une légère oxydation.
cafe_wh-smith_twinings_04
Etant donné que je n’avais pas déjeuné, j’ai accompagné le thé d’une des propositions de « petit déjeuner », à savoir l’oeuf poché sur toast et saumon fumé, accompagné de sa salade. Il y a une option moins chère végétarienne, où le saumon est remplacé par de l’écrasé d’avocat avec graines de citrouille. Un peu léger à mon goût (et pour le prix, 13 euros), mais pour un oeuf poché minute, je suppose que ça s’explique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En dessert, mon coeur balançait entre divers choix terriblement British, dont l’Eaton Mess et la tarte aux framboises meringuée. Le Pudding, lui, était « sold out ». Mais la température fraîche au dehors aidant, j’ai opté pour l’apple crumble, servi chaud (brûlant, même) dans sa cocotte avec une coupelle de crème anglaise (of course).
Au final, une addition assez corsée, certes, et les gros appétits ne seront pas rassasiés. Mais le tout est de qualité, et le cadre, tout neuf et bien situé, font qu’on passe un bon moment.
cafe_wh-smith_twinings_05
Les 3 petites salles, où les habitués reconnaîtront les anciennes sections des essais et livres de sciences humaines, font que le lieu reste assez calme. Le public aussi, il faut dire.
Cerise sur le pudding, qui m’a fait suggérer une participation à l’Instant Thé de ma copinaute June : ce visage familier reconnu au mur de la salle du milieu.
cafe_wh-smith_twinings_10
Dédicace à June 😉
Informations pratiques :
WH Smith – Salon de thé Twinings
248 Rue de Rivoli
(M) 1 – Concorde (sortie rue Cambon)
Horaires :
librairie : Du lundi au samedi de 9h30 à 19h30. Les dimanches et jours fériés de 12h30 à 19h.
salon de thé : Du lundi au samedi de 9h30 à 19h. Les dimanches et jours fériés de 12h30 à 18h30.

Gourmandise : Café Shakespeare and Company

C’est dans le local attenant à la célèbre librairie internationale Shakespeare and Co qu’un café branchouille a ouvert. Quand je dis célèbre, c’est parce que même si vous n’en avez peut-être jamais entendu parler, elle a sa propre page Wikipédia qui vous éclairera sur l’origine de sa notoriété, et la plupart des touristes étrangers y font un tour.

Le fait est qu’aujourd’hui encore, même en ignorant son histoire, elle a le charme des librairies « à l’ancienne », telles qu’on les imagine : intérieur encombré, murs recouverts d’étagères de livres jusqu’au plafond, étages auxquels on accède par des escaliers étroits et escarpés… Avec au hasard des pièces minuscules, couchettes (la librairie propose aux écrivains de passages de les héberger quelques nuits contre un coup de main à la boutique et une page autobiographique), piano, voire chat (paraît-il. Je ne l’ai jamais croisé). Et pas de photos de l’intérieur, parce que depuis quelque temps, il est interdit d’en prendre..

.Pas étonnant, avec une telle aura de lieu de rencontre, qu’ils ouvrent enfin un café pour désengorger la librairie elle-même. C’est l’an dernier que celui-ci a ouvert. Pas étonnant non plus : la carte est américaine et alternative : bagels, jus bios, quelques gâteaux (crumble de fruits rouges, lemon pie – oui bon, tarte au citron quoi…), corbeilles de fruits et de légumes à l’entrée, mobilier en bois brut et spécialités de cafés. L’équipe est jeune et polyglotte, mais quelque peu désorganisée… (cad qu’il y a 5 personnes entassées derrière le comptoir mais que malgré ça on n’est pas servi très vite). Peut-être eux aussi des écrivains en herbe hébergés contre service par la librairie? Ca expliquerait le côté amateur, sympathique certes, mais faut pas être pressé.

La salle intérieure est petite, alors il vous faut espérer soit passer en semaine, soit viser un jour pas trop pluvieux pour pouvoir profiter de la terrasse, avec vue sur Notre-Dame et la Seine.

cafe shakespeare_4

Ce que je fis, après avoir essuyé le banc plein de gouttes de pluie résiduelles avec la serviette de ma glace Berthillon (oui c’était une après-midi gourmande… Je n’avais pas prévu de m’arrêter aussi au café Shakespeare, mais vu que pour une fois il n’y avait pas trop la queue, je me suis dit qu’il fallait en profiter). Le sorbet avait entamé mon appétit, mais voulant quand même tester l’offre pâtissière pour l’article, j’ai opté pour le Cheesecake, dont les parts semblaient assez petites, malgré un prix qui ne l’était guère (4,50 Eur). Ce n’était pas ma meilleure idée.

Lire la suite

Post-scriptum : libraire de ma jeunesse

Je vous parlais brièvement mardi de la libraire qui tenait la librairie spécialisée dans le fantastique que je fréquentais ado à Toulouse, Ailleurs. On n’était pas très proches (je me suis arrangée mais je suis plutôt ours quand je ne suis pas hamster…), mais j’appréciais sa boutique, le fait qu’elle essaie de mettre en avant ses coups de coeurs, de personnaliser ses conseils. Le genre de libraire qui vous donne envie d’aller acheter en librairie. C’est bien après, en y repensant, que j’ai découvert son nom, Cathy Martin, en voyant qu’en 2011, elle avait eu les honneurs du dossier Libraire du site Actusf. Vous pouvez donc lire sa très instructive et drôle interview sur son métier ici :

http://www.actusf.com/spip/Dossier-Libraire-Album-a-Toulouse.html

Bonne nouvelle (?) : cela fait longtemps que je n’ai plus l’occasion de retourner à Toulouse, mais si j’ai bien compris, ce n’est plus Album qui est à la barre, et la librairie Bédéciné a retrouvé son nom et son enseigne.

Et Cathy y officie encore, si j’en crois le blog de la librairie :

Avec le dernier Roman du Disque-Monde, Du Bonus chez Bédéciné

Bon, moi je faisais partie des clients anonymes, n’étant guère causante à l’époque, mais je voulais lui tirer mon chapeau ainsi qu’à l’équipe de Bédéciné (que je fréquentais aussi). Gràce à eux, le paysage culturel Toulousain est resté fantastique.

Tant que je suis dans les considérations sur les métiers du livre :

Non à la précarité des correcteurs dans l’édition : signez la pétition sur http://correcteurs-wesign.it/fr via @wesignit

Adresse : WH Smith, pour les anglophiles et les geeks

WH Smith est une institution à Paris, plus encore peut-être qu’en Angleterre, où c’est un peu l’équivalent de Relay : les librairies de chaîne qu’on trouve partout, notamment en gare, qui vendent de tout mais surtout des best-sellers.

L’adresse parisienne, bien située en face du jardin des Tuileries, était plus branchée et pointue que ça, puisqu’elle permettait aux Parisiens et aux touristes, avant l’essor d’Internet et d’Amazon, de se procurer un grand choix de livres et de magazines anglais et américains. Je m’y suis procurée à leur sortie The Vampire Armand d’Anne Rice (en version originale), une biographie de River Phoenix (jamais publiée en français), ainsi que nombre de magazines de cinéma UK et US avant que la plupart ne suivent la voie du dodo (adieu, Première US, je t’aimais…). On y trouvait même des VHS, puis des DVD en import. Lors des périodes de fêtes, ils vendent chocolats de Pâques ou cartes de voeux nettement plus originales que ce qui se faisait en France. C’était un paradis.

Depuis, Amazon a fait bien du tort à ce genre de boutiques, en leur coupant l’exclusivité sous le pied sans avoir les mêmes contraintes de stockage et de loyer élevé. Pour survivre, WH Smith a opté pour la diversification. Si les magazines sont toujours là (c’est souvent en les feuilletant qu’on choisit de les acheter), avec peut-être plus de place consacrée aux luxueux magazines de tendance dont raffolent les créatifs de tout poil (de barbe, surtout), il y a moins d’espace pour les livres. A la place, un rayon alimentation « so British » s’est ouvert à l’étage. Je sais que beaucoup en raffolent (et là franchement, c’est comme le fromage, je ne comprendrai jamais : mes expériences culinaires britanniques m’ont plutôt vacciné contre…). Tant mieux pour la pérennité de la boutique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Autre rayon du 1er étage qui parlera, je le sais, à certains de mes lecteurs : les produits dérivés! Oui, vous pouvez acheter ici votre écharpe Harry Potter aux couleurs de votre Maison (êtes-vous Gryffondor ou Serpentard?…), la peluche d’Hedwige, des carnets de coloriage et des mugs Dr Who ou Games of Thrones, des carnets Moleskine Hunger Games, des sous-bock Sherlock Holmes, et la rigoureusement indispensable tirelire « Han Solo dans son bloc de carbonite » (Star Wars).

Bref, si vous êtes à Paris ou pas loin, ou de passage dans la capitale, que vous avez un cadeau urgent à faire à un geek, et pas le temps d’attendre une hypothétique livraison de la Poste ou des autres services de livraison tout aussi aléatoires (Chronopost, Fedex et consorts)… c’est une adresse à retenir. Et en plus c’est ouvert le dimanche!

Informations pratiques :
WH Smith
248 Rue de Rivoli,
75001 Paris
(M) Concorde
Horaires :
Du lundi au samedi de 9h à 19h.
Le dimanche de 12h30 à 19h.

Fermeture imminente de la librairie Rackam à Paris

Encore une fermeture de magasin spécialisé à Paris : la librairie Rackam, rue Dante (quartier de Saint-Michel), qui vend exclusivement des BD de collection (des vieux Tintin et Pieds Nickelés aux Nova et Strange de ma jeunesse) et objets dérivés, va fermer ses portes d’ici fin mars (la date dépendra notamment de l’écoulement du stock). Cette fois, c’est pour partir en retraite, certes, mais sans avoir trouvé de repreneur passionné pour conserver l’enseigne après eux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous êtes en région parisienne ou y passez prochainement, vous n’avez donc plus que quelques jours pour aller y faire un tour, et voir si par hasard, ils n’ont pas la BD que vous cherchez depuis 15 ans… Puisque, poussant la porte en voyant l’affichette, c’est ce qui m’est arrivé hier… Jusqu’ici, je pensais qu’ils avaient de la BD de collection du style à 5000 Eur l’édition originale de Tintin, et puis les collectionneurs m’intimident. Je me trompais. Et en plus, comme ils veulent déstocker, ils font des prix! Il ne me reste plus qu’à faire le tour de ma BDthèque pour me souvenir de tout ce que je voulais retrouver, et d’y retourner avant que ça ferme! Parce qu’apparemment, ils ont à peu près tout ce que j’aime.

Merci pour l’accueil!

Informations pratiques :
Librairie Rackam – bandes dessinées de collection
2 rue Dante
75005 Paris
Du mardi au samedi, de 11h à 19h… jusqu’à fin mars 2016!

Mise à jour : la librairie devrait être ouverte samedi 9 avril.

Pendant que j’y suis, j’ai vu que la librairie Pulp’s, située également rue Dante, recherche actuellement un libraire spécialisé en comics! Je ne sais pas quelles sont les compétences exactes qu’ils recherchent, mais si vous pensez correspondre, vous pouvez toujours les contacter.

 

 

Evénements à venir à la Librairie La Dimension Fantastique (Paris)

La Librairie La Dimension Fantastique, ouverte l’an dernier au 106 rue La Fayette dans le 10e arrondissement de Paris, organise régulièrement des événements (dédicaces, lancements, journées thématiques…).

Petite sélection de ceux à venir :

Le 10 octobre (samedi prochain donc), ce sera partout dans le monde le Star Wars Read Day. Rendez-vous à partir de 14h à la librairie pour parler Star Wars et lecture avec deux invités passionnés.

librairie_dimension fan_1

Le 21 octobre 2015, cette date vous dit quelque chose? C’est la date à laquelle Marty McFly se déplace en deLorean pour sauver ses enfants, dans Retour vers le Futur. A cette occasion, la librairie organise un Fantastic Back to the Future Day, avec une sélection de romans et oeuvres sur le voyage dans le temps. Si vous venez déguiser comme les personnages du film, ou donnez le mot de passe à la caisse, vous aurez droit à une remise sur vos achats.

Samedi 31 Octobre, rendez-vous pour une journée d’Halloween spéciale Zombies! Ce sera Fantastic Zombie Day rue La Fayette. Une pelletée (… c’est de circonstance pour des morts-vivants!) d’animations de 11h à 20h, et la soirée se poursuivra pour les survivants après 20h au bar La Panthère Ose.

librairie_dimension fan_2

Regardez donc également les autres événements prévus sur leur page Facebook.

Une autre originalité de la librairie est son « salon de lecture » à l’arrière de la boutique, pour commencer à lire vos achats ou découvrir peut-être de nouveaux coups de coeur parmi les ouvrages disponibles à la consultation.

librairie_dimension fan_3

(oui je sais, la photo date un peu : ça fait un bout de temps que je voulais vous parler de cette librairie toute jeune qui fait le pari de se spécialiser dans le fantastique et assimilé en pleine crise du livre)