la méthode KonMari : la Magie du Rangement –

Marie Kondo, jeune Japonaise passionnée de rangement, en a fait son métier. Le livre qu’elle a tiré de sa méthode est un best-seller vendu à 2,5 millions d’exemplaires.

Je vous ai narré mes difficultés de hamster à désencombrer mon intérieur. Alors en découvrant via des articles qu’en première action, Marie Kondo dans sa méthode préconise de jeter un maximum, je me suis dit qu’elle avait raison, et que j’étais mûre pour au moins lire ce qu’elle avait à raconter. Ca me permettra peut-être de passer au niveau supérieur.

La méthode KonMari se divise en trois grandes étapes.

1) Réfléchir

La première étape consiste à se demander profondément pourquoi on veut ranger, en devenant de plus en plus précis et de plus en plus explicite. De quelle vie on rêve dans un logement rangé?

Pour changer de mode de vie, passer moins de temps à ranger, avoir du temps et de la place pour faire du yoga pour perdre du poids… Au final pour être plus heureux, d’une manière ou d’une autre.

En fait, si vous lisez la méthode, c’est déjà que vous voulez changer quelque chose dans votre vie. Si vous le lisez juste parce qu’on en parle et / ou pour écrire un article de blog, il y a de grandes chances que vous ne soyez pas réceptif à son message. (et si je puis me permettre, ça veut aussi dire que vous avez du temps à perdre…).

Si vous manquez d’argent et/ou que vous avez plein de place, vous n’en verrez peut-être pas l’utilité. Après tout, à l’origine, cette méthode s’adresse à des Japonais, qui pour beaucoup ont un habitat encore plus exigü que les Parisiens.

Ainsi, elle parle d’une de ses clientes qui vit dans une chambre de 6 tatamis, soit 3x4m. Cad ça : alors oui, dans la surface on ne compte pas les placards, mais ça reste un tout petit studio…

chambre 6 tatamis casanaute

Source : Casanaute

2) Jeter

La deuxième étape consiste à jeter, jeter, jeter! Il ne faut surtout pas essayer de ranger avant d’avoir décidé ce qu’on voulait réellement garder chez soi.

Lire la suite