Exposition Ghibli, les secrets du layout – musée d’Art Ludique

Au musée d’Art Ludique, quai d’Austerlitz, se tient pour encore quelques semaines une exposition événement : Ghibli, les secrets du layout.

L'affiche de l'exposition, avec Chihiro dans le tram

L’affiche de l’exposition, avec Chihiro dans le tram

Ghibli (prononcer jibli), c’est le studio d’animation japonaise fondé par Hayao Miyazaki et Isao Takahata, dont les films ont su conquérir le coeur des spectateurs au-delà des frontières du Japon. Exploit encore plus grand : ils ont su convaincre même les critiques les plus rétifs que l’animation, ce n’était pas que des petits mickeys pour les enfants.

On leur doit le Voyage de Chihiro, qui a obtenu l’Ours d’Or à Berlin (une distinction pas réservée aux films d’animation), le Tombeau des Lucioles (très beau mais très triste film sur deux enfants tentant de survivre dans le Japon d’après-guerre (Hiroshima)), Mon Voisin Totoro (un super feel good movie pour les après-midi pluvieux d’hiver, visible même par les petits), ou encore Nausicaa de la Vallée du Vent.
Lire la suite

Exposition : L’art des super-héros Marvel, musée d’Art Ludique

Le musée d’Art Ludique a ouvert ses portes l’an dernier au sein de la Cité de la
Mode et du Design, quai d’Austerlitz à une encâblure de la gare du même nom. Après
une exposition consacrée à Pixar, l’un des géants américains de l’animation, ils
accueillent depuis mars une exposition sur l’Art des super-héros de Marvel.
L’exposition se veut à la fois destinée aux connaisseurs qui lisent des comics
depuis des années, voire des décennies, et aux gens qui ont découvert cet univers
plus tardivement via les films Avengers, Thor, X-Men

Vous avez jusqu’au 31 août pour la voir, sinon suivez le guide :

Art des super-héros Marvel

L’exposition tente aussi de prouver aux réfractaires que de vrais artistes travaillent
dans le domaine? Pour cela, l’exposition n’a pas hésité à faire commenter divers aspects des comics dans de petites vidéos par des gens sérieux, à savoir un historien, un philosophe (Ollivier Pourriol dont j’avais chroniqué un livre ici), ainsi que les best-
sellers de la bande dessinée française, Zep (créateur de Titeuf) et Joann Sfar (scénariste, dessinateur ou les deux de la moitié de la production française de bande dessinée depuis les années 90). Ces courtes vidéos donnent aussi la parole à Stan Lee en personne, co-créateur de nombre de
ces personnages, à Adi Granov, l’un des dessinateurs chargés des concept art des
film Marvel Studio, et à Olivier Coipel, jeune dessinateur français embauché par
la firme.

L’exposition s’articule… bizarrement, en fait. Plusieurs thèmes sont abordés :
le lien entre super-héros et mythologie, les familles de super-héros… Chaque
thématique est illustrée par des planches, et des interventions des spécialistes
pré-cités apportant leur éclairage. Adi Granov explique ainsi qu’il aime
s’inspirer des statues grecques de l’antiquité pour leurs poses imposantes.
Le découpage le plus lisible se fait par série ou groupe de personnages : on
commence par Captain America, le héros représentant les aspirations des USA et
arborant leur drapeau sur son costume.

Art des super-héros Marvel

Viennent les équipes : Vengeurs (ou Avengers puisque les films, au contraire des
comics, ont conservé leur nom anglais), dont il est amené à faire partie, avec
Thor et Iron Man. Suivent les 4 Fantastiques, une vraie famille (Mr Fantastic est
marié à la Femme Invisible, qui est la soeur de la Torche Humaine. La Chose est
l’ami grognon du trio), et les X-Men, l’équipe de mutants, concept majeur de
Marvel.

Les héros urbains sont l’occasion de mettre en avant ce qui a longtemps distingué
Marvel de ses concurrents : ses héros sont ancrés dans le quotidien. La plupart
vivent à New York ou dans de vraies villes (au contraire de Metropolis ou Gotham
City dans DC Comics). Ils doivent gagner leur vie et avoir une vie personnelle
aussi intéressante que leurs bagarres contre les super-vilains, suivant le souhait
de Stan Lee. Beaucoup sont liés à New York, et ont fait découvrir la ville et ses
quartiers aux lecteurs : Spider-Man, Iron Fist, Daredevil (dont l’adaptation
filmée avec Ben Affleck a fait un flop), le Dr Strange (un film serait là aussi en
préparation).

On finit sur les Galactiques : Silver Surfer (le héraut de Galactus), Captain Marvel, les Gardiens de la Galaxie (pas franchement les plus connus, mais qui font l’objet d’une adaptation en film qui sortira en août), mais aussi Thanos, un vilain très vilain et amoureux de la Mort qui réussit à être attachant – parfois…

Groot par David White

Groot par David White

(photo tirée de l’article de France Culture ici)

Lire la suite