La Maison d’Elise : bar à chats à Nantes

Suite de mon tour du monde des neko cafés avec, à l’occasion d’un week-end à Nantes, une visite obligée à la Maison d’Elise, le seul bar à chats qui y reste ouvert depuis la fermeture du Chat l’heureux.

Le salon de thé

 

J’y suis allée peu ou prou à mon arrivée en ville après avoir déposé ma valise à l’hôtel. C’est à 5 minutes à pied de la place Royale et de la place Graslin, jolie balade dans le Nantes historique donc. C’est ouvert, et bien qu’il ne soit pas encore midi, il y a un peu de monde car c’est le jeudi de l’Ascension (oui je suis en retard dans mes articles). L’endroit est très beau, propre, design, et fait neuf contrairement à beaucoup de cafés à chat qui, félins griffus obligent, doivent souvent renouveler leur mobilier et prendre solide et pas cher (souvent recyclé).

Il faut dire qu’à cinq seulement dans une superficie qui me semble à peine inférieure au café des chats de Paris Bastille, ils ont de la place. Ils bénéficient d’une salle au sous-sol où ils peuvent s’isoler, d’une « salle de jeu » avec un parcours en hauteur, et circulent dans le reste du café. Durant les absences prolongées, Elise les ramène chez elle.

Les chats

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce café à chats présente aussi la particularité d’être dédié aux chats de race Maine Coon : 5 matous imposants vous attendent donc en leur royaume. Ici, les chats sont résidents permanents et appartiennent à la patronne. Ils peuvent snobber un peu, suivant l’heure et l’humeur (ce sont des chats après tout). Mais l’un d’eux a aussi, à mon deuxième passage, fait moult câlins à deux enfants venus avec leur grand-père.

Leiko a fini par squatter mon fauteuil alors que je m’étais levée pour faire un câlin à Jûn, fatigué après avoir longuement chassé une ficelle tirée par des enfants (note : des enfants qui savaient se comporter avec les chats, dans l’ensemble. Ca fait toujours plaisir à voir). En fait, je m’étais installée sans le savoir sur la chaise de Leiko, du moins celle sur laquelle elle aime s’installer pour observer les pigeons d’un peu plus haut. Au bout de 20 mn à partager l’assise et à lui grattouiller la tête, elle se cale dans le petit espace entre moi et le bras du fauteuil avec un Miow dans ma direction. Je prends ça comme une validation de mon brevet de gratte-chat.

Sur la table

 

Le choix de thés est conséquent : une quinzaine de thés bio de la marque Alveus . Le thé vert Rose des Bois est parfumé à la rose et à la fraise, très fruité, quasiment sucré. La petite verrine de tiramisu speculoos maison est bonne. Le financier au macha témoigne, comme les noms des chats, d’un goût pour le Japon et l’Asie. Pour le déjeuner, on peut en outre commander des bagels, préparés sur place et légèrement chauffés. Les prix sont certes un peu élevés, mais tout est fait maison et frais.

Outre la consommation sur place, Elise vend ses thés et ses pâtisseries maison à emporter, des livres d’occasion et des accessoires pour animaux. C’est que même si le personnel est payé en croquettes, il doit revenir cher en litière et frais vétérinaires.

Informations pratiques

La Maison d’Elise – Bar à chats
6 rue Jean de la Fontaine
Nantes, France 44000
Horaires :
du mardi au samedi, de 10h à 19h
Site web
Page Facebook

 

Publicités

Avis aux fans de Serge Gainsbourg : vente aux enchères

Aujourd’hui se tiendra à Nantes une vente aux enchères d’objets ayant appartenu à Serge Gainsbourg, dont un enregistrement inédit, un joli portrait lithographié de Jane Birkin, et divers objets plus ou moins insolites (chaussons, mégots de cigarette…).

Des photos et plus d’info sur le site de France 3 Loire.

Plus d’informations sur Interencheres.com