Et on était contents !

En cette dernière ligne droite du marathon d’endurance du foie, et alors que l’année prochaine s’annonce résolument sous le signe des conflits (de classe, de religion, de régime alimentaire, de génération…) et de la décroissance, je dédie cette photo amoureusement concoctée par mes soins à mes contemporains, cad aux enfants d’enfants de la guerre, qui ont grandi en entendant à chaque période de Noël : « Moi de mon temps, pour Noël, on avait une orange et deux papillotes. Et on était contents ! » 

dav