Petite cause : bibliophilie, 2e

Pour continuer dans la rubrique brico-déco, afin de remplir sa chronique hebdomadaire, une décoratrice a eu l’idée de customiser un meuble de bibliothèque en le tapissant de papier peint. Soit. Ses idées sont souvent pratiques et pas bêtes, mais ce jour-là, outre la  laideur du papier peint choisi, c’est l’argument qui m’a fait tiquer : customiser votre bibliothèque « de marque suédoise » « parce que vos amis ont la même ».

Alors personnellement j’ai une technique toute bête pour customiser ma bibliothèque : le contenu. Parce qu’entre les livres d’art, les romans, les mangas, les comics (même si je n’en achète plus que rarement maintenant), les essais sur des sujets improbables (à chacune de mes marottes du moment, je me documente, et j’ai des sujets d’intérêt variés), et la bibliographie in English relative à River Phoenix, elles ont une drôle de gueule, mes étagères.

Je leur demande donc surtout d’être solides, de contenir beaucoup, et d’être sobres. Le contenu est assez varié en lui-même, si en plus elles exhibaient des motifs bariolés, ce serait l’overdose visuelle.

Lire la suite

Publicités