Le Petit Bonheur Hebdomadaire #24

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine. Retrouvez le sien et les autres ici.

Un compte Instagram dont le nom m’a fait rire

instagram_cagouilletour.JPG

« Cagouilletour » . Dédié au tourisme à la Rochelle, oeuvre de deux étudiants Rochelais, Emma et Nicolas, qui ont aussi un blog et un Facebook.

« Cagouille » est un terme charentais pour désigner les petits escargots communs de la région, que j’avais déjà exhumé de mes souvenirs dans le 18e épisode des Petits Bonheurs.

Mon plus gros succès sur Twitter cette semaine

… était une réponse parfaitement débile à une excellente @nanofiction (compte de Axolotl dédié aux histoires qui tiennent en un seul tweet) :

2018-04-11_mycose art fresque

Une journée qui commence mal et finit bien

Vendredi je voulais finir ma journée tôt parce que la semaine de boulot avait été particulièrement longue. Du coup évidemment, le vendredi a été pire, et j’ai fini à 19h. Mais en sortant, j’ai vu un raid Pokemon pas loin sur mon chemin, j’y ai rejoint des dresseurs. Une fois le raid fini, l’un avait un bon plan pour le jeu (tip : y’a une quête pour choper un Leveinard rue d’Armaillé près des Ternes / Champs Elysées). On y va, on le chope, on se sépare pour rentrer chacun chez soi, je remonte vers Etoile pour choper le métro… Et que vois-je sur mon radar? La silhouette dodue d’un Ronflex sauvage! Je n’en ai vu que 2 ou 3 fois en sauvage depuis le début du jeu, pour vous dire. Donc je fonce jusqu’à l’endroit indiqué, et plop, après y avoir passé la moitié de mon stock de baies Framby dorées et d’hyperball, dans le pokesac le gros Ronron! Belle bête en plus (IV dans les 70%, c’est peut-être un détail pour vous et un tocard pour les amateurs de 100%, mais pour moi ça me va, surtout qu’il est déjà plus ou moins au max. Prêt à être déposé en arène).

petitbonheur_ronflex

Publicités

Le Petit Bonheur Hebdomadaire #8

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine.

Encore des petits bonheurs fandomesques cette semaine.

La 3e Génération de Pokemons est sortie dans Pokemon Go.

Le nouveau jeu de foot dédié à Captain Tsubasa (Olive & Tom) est sorti, Captain Tsubasa Dream Team. Il faudra que je vous en parle plus longuement (et en plus j’ai eu Karl en SSR, youhou!).

Captain Tsubasa Dream Team_starter pack_s

Mais il n’y a pas que le fandom dans la vie, et j’ai aussi vu une superbe exposition au Petit Palais, consacrée à Anders Zorn, un peintre suédois dont j’ignorais jusqu’au nom et qui se voit ici remis en lumière à juste titre. Là encore, ça mériterait un article, mais comme l’exposition ne dure plus que jusqu’au 17 décembre, courez-y si vous aimez les belles aquarelles et la peinture réaliste du fin XIXe-début XXe siècle.

Le Petit Bonheur Hebdomadaire #7

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine.

Encore des petits bonheurs fandomesques nostalgiques cette semaine.

Dans Sailormoon Drops, j’ai réussi à obtenir dans le challenge temporaire le personnage d’Endymion (le prince charmant de la princesse de la Lune Serenity). Et plus important : je suis même arrivée au niveau où il peut lancer sa 2e attaque, qui invoque ses 4 gardiens, à savoir le Shitennou avant que la reine Beryl leur lave le cerveau. Autrement dit… Mon petit Zoi choupitrognon! (bon, seulement en guest de l’attaque, et ça veut dire qu’il faut maintenant que je monte Endymion de niveau… Mais c’est déjà ça!).

(hein? Comment ça vous ne comprenez pas un mot de ce que que je raconte?)

sailormoon drops shitennou2

Dans Pokemon Go, j’ai obtenu un Ho-oh (le dernier Légendaire en date, qui ne reste que jusqu’au 12 décembre), mais je ne l’ai pas encore sur mon compte principal… Néanmoins, j’ai aussi chopé, sans m’en rendre compte à la Go Plus, mon tout premier Pokemon de type shiny! Un Magicarpe (genre 6 mois après que les premiers soient sortis… >.< ).

magicarpe shiny_s

Ouais. Alors d’habitude en fait, j’essaie de ne pas jouer à plus d’un jeu addictif à la fois. Mais là… j’ai freiné sur PoGo, et aussi sur Sailormoon Drops d’ailleurs, mais vu que j’y joue en grande partie pour ces persos là, hein…

En dehors de ça, j’ai aussi reçu mon premier cadeau de Noël (merci!). Et c’est un week-end de papotage / shopping de Noël qui s’annonce. Chic!

Pokemetal : Pokemon rencontre Babymetal

Pour le Fox Day, cad aujourd’hui premier jour du mois d’avril, Niantic s’est associé à Amuse, la société qui produit Babymetal, pour introduire dans Pokemon Go 4 nouveaux Pokemons spéciaux :
Hedoba, le renard adepte de heavy metal, et ses évolutions. Tout comme Evoli ou Debugant, il a plusieurs évolutions possibles : Moametaru, Yuimetaru et Sumetaru. Ces trois pokemons humanoïdes sont évidemment inspirées des 3 chanteuses de Babymetal.
Les 4 sont double type :
– Hedoba le renard est de type feu (comme Goupix) / acier (forcément).
– Moametaru, Yuimetaru et Sumetaru sont de type acier / fée.
Hedobanga
Pokemon Renard
Type : acier
Attaques :
– Head banging (normal)
– Fox horns (psy)
Hedobanga, comme Evoli, possède trois formes différentes d’évolution : Moametaru, Yuimetaru et Sumetaru. Il possède aussi la particularité de changer de type lorsqu’il évolue, passant de Pokemon Renard à Pokemon Humanoïde. Ses trois formes évoluées ont en commun une attaque de type psy, le Scream. En revanche, chacune a une attaque spéciale différente, de type Fée.
Moametaru
Pokemon Humanoïde
Type : acier / fée
Attaques :
– Scream (psy)
– Kitsune stare (fée)
Yuimetaru
Pokemon Humanoïde
Type : acier / fée
Attaques :
– Scream (psy)
– Kitsune smile (fée)
Sumetaru
Pokemon Humanoïde
Type : acier / fée
Attaques :
– Scream (psy)
– The One (fée)
Quand et comment les trouver ? Only the Fox God Knows!

Pokemons rares à Paris

Si vous me suivez sur Twitter, vous avez dû remarquer qu’en ce moment, je suis légèrement obsédée occupée par le jeu Pokemon Go! (comme une bonne partie de la planète, du reste).

Je n’ai pas vraiment eu le temps de chercher de vraies ressources (forums etc) d’informations dessus, mais si comme tout le monde, je croule sous les Roucoul, j’ai des tas de Rattata, et je trafique les Soporifik, d’autres Pokemons sont rares… et, bien que certains apparaissent de façon totalement aléatoire, il semble malgré tout qu’il y ait des « nids » où certains apparaissent régulièrement.

Petit bilan de mes observations jusqu’ici :

 

Jardin des Plantes : Bulbizarre (notamment près de l’entrée vers la gare d’Austerlitz),  – Magicarpes, Poissirène
Champs-Elysées (en bas de l’avenue, vers Concorde) : Magnéti (on marche dessus…)
Jardin des Tuileries : Abo, Amonita, Carapuce, Machoc, Magicarpe, Poissirène, Hypotrempe,  Psykokwak, Ptitard, Ramoloss, Stari (la plupart sont autour de la fontaine ronde côté Concorde)
Place des Vosges : Taupiqueur, Porygon, Gallopo (enfin j’en ai vu un de chaque, mais j’ignore si c’est récurrent ou si c’était un oneshot)
Buttes Chaumont : Goupix, Mélofée
Montmartre : Mélofée

EDIT :

Parc de la Villette : Magicarpe et autres aquatiques + Kabuto (plein), Ponyta (1)

Jardins du Luxembourg : un peu de tout, dont Insécateur, et beaucoup d’Osselait.

 Champs de Mars : Magicarpe, Bulbizarre, Ptitard, Chétiflor, Mystherbe – et j’y ai trouvé mon premier (et seul) Pikachu, sur le champ de Mars tout près de la Tour Eiffel.
Tour Eiffel : surtout Magicarpe, Ptitard, Poissirène, Psykokwak, Nosferapti, Mélofée.
Trocadero : Ramoloss, Magicarpe, Ptitard, Psykokwak, Nidoran
Et dans le quartier en général, plus un peu de tout apparemment mais plus rarement – trouvé un Goupix, un Flagadoss, un Smogo, un Racaillou, Fantominus…

pokemon_tuileries

En moins d’une heure de chasse aux Tuileries

D’une manière générale, les parcs et les bordures de cours d’eau (à Paris, la Seine) sont de bons endroits pour choper tout ce qu’il y a de Pokemons aquatiques (pas forcément très rares), comme les Magicarpe, Poissirène, Psykokwak, Psychotrempe, Ptitard et Stari. Et plus les endroits sont touristiques, plus ils regorgent de Pokemon (sans doute à cause de la grande densité de Pokestop). Comme en plus, souvent, l’affluence fait qu’il y a beaucoup de dresseurs, qui jettent des appâts… ça s’auto-entretient.

Par contre, je n’ai toujours pas vu Pikachu… A part sous forme de silhouette sur mon radar une ou deux fois, mais je n’ai pas réussi à le trouver. Je suis déçuuuue. Et les Pokemon très rares semblent « spawner » au hasard, pas dans des coins particuliers. En tout cas, par exemple, je n’ai vu qu’un seul Gallopo, et c’était Place des Vosges. Un seul Lockhlass, à la Défense. Un seul Insécateur, aux Tuileries… Donc difficile de tirer des statistiques d’une apparition unique.

Et vous, vous avez repéré des « nids » réguliers de certains Pokemons rares?

Je cherche des « nids » de Ponyta, Miaouss, Machoc…

Exposition : Pokemon Center à Paris : ils les ont tous attrapés… ou presque

Aux fans de Pokemon qui voudraient se rendre au Pokemon Center éphémère de Paris ouvert du 4 au 21 juin 2014 afin d’y acheter les peluches exclusives uniquement en vente dans les Pokemon Center, sachez qu’en ce dimanche 8 juin, à peine 4 jours après l’ouverture, il ne reste plus que des Sepiatop et des Boguérisse sur les stands qui évoquent l’URSS de la guerre froide :

Pokemon Center dévalisé

Les vendeurs ont dit qu’il était possible, mais pas garanti, qu’ils reçoivent un réassort d’ici la fermeture de la boutique. Un franc succès commercial, donc, alors même que les ventes sont limitées à une peluche par personne! De la même façon, le portant des T-shirts est singulièrement étique : il ne reste plus que quelques Grenousse et un ou deux Marisson.

Pokemon Center_10

Il reste quand même quelques raisons d’y aller :

– un Pokemon exclusif à télécharger uniquement à la boutique : si vous apportez votre console de la famille Nintendo 3DS chargé avec une copie de Pokémon X ou Pokémon Y , vous pourrez récupérer un Prismillon au motif Pokeball :

Prismillion Pokeball

 

Lire la suite