Nostalgeek : Héros de ma jeunesse : Yoko Tsuno

A l’heure des débats sur le genre, et aux héroïnes qui certes existent, mais seulement pour des séries pour filles en tant que personnages principaux, et qui ressemblent toutes à des Barbies surmaquillées et déhanchées (parce que bon faut pas déconner quand même, s’il faut mettre des héroïnes, il faut qu’elles soient sexy avec des poitrines d’actrice porno, même pour des séries pour petites filles…), je repense avec nostalgie aux bandes dessinées qui ont bercé ma jeunesse.

En particulier, je vais commencer par Yoko Tsuno, électronicienne japonaise installée en France et enquêtrice de l’étrange. Je réalise ma chance, maintenant, d’avoir pu lire ses aventures à un jeune âge, sans avoir à me demander s’il me faudrait changer de sexe pour vivre des aventures formidables, ou simplement pour faire autre chose à l’âge adulte que potiche, femme au foyer ou caissière chez Félix Potin (même si Félix Potin n’existait déjà plus).

aventures electroniquesLa série est publiée dans le magazine Spirou (oui, dans la série des concepts qui ont disparu, réapparaissent sporadiquement pour replonger ensuite… les magazines publiant des bandes dessinées par épisode), dès 1970 par Roger Leloup, un auteur belge. A l’origine, la série devait mettre en scène le Trio de l’Etrange : Vic Vidéo, Pol Pitron (c’était encore la mode des personnages de bande dessinée aux initiales doubles, comme Lucky Luke) et Yoko Tsuno. Mais rapidement, tout comme Laureline avec Valérian, Yoko éclipse ses comparses – qui malgré tout resteront à ses côtés. C’est donc son nom que portera la série.

Vic et Pol, qui travaillent à la technique pour la télévision, rencontrent Yoko alors qu’elle s’introduit furtivement de nuit dans des locaux : ils pensent interrompre un cambriolage, alors qu’en fait elle testait le système de sécurité pour les propriétaires de l’entreprise. Ingénieur électronicienne, elle est recrutée illico par Vic pour compléter sa petite équipe de télévision. Ils commencent par des reportages sur des sujets plus ou moins scientifiques.

YokoTsunoT27_bannerEn cherchant l’origine d’un assèchement de rivière, ils découvrent, sous terre, une communauté d’extra-terrestres humanoïdes à la peau bleue, les Vinéens. Ceux-ci sont arrivés sur Terre avant la civilisation, fuyant leur planète condamnée, et ont créé des villes sous terre pour se protéger des Terriens. L’arrivée de Yoko et de ses amis précipite la chute d’un tyran, et permet aux Vinéens d’espérer un jour pouvoir vivre en harmonie avec les Terriens. Les rencontres avec l’autre et la tolérance seront toujours un des piliers de la série. Les aventures avec Khâny et les Vinéens, voire sur Vinéa, constitueront l’un des thèmes récurrents de la série.

Lire la suite