Exposition : Dossier Scriptes, à la Cinémathèque Française

Après l’exposition Scorsese, je me suis attaquée à la visite de l’exposition Dossier Scriptes, dans la galerie des Donateurs du Musée de la Cinémathèque (4e étage, entrée par le musée au 2e). Elle est incluse dans la visite du musée. Dans une seule grande pièce avec des cloisons, l’exposition est organisée essentiellement par scripte de renom, sur la base des collections de la Cinémathèque.

scriptes_01En effet, depuis quelques années déjà, certains professionnels (réalisateurs ou autres) donnent leurs archives à la Cinémathèque, au fur et à mesure ou quand ils prennent leur retraite. Les scriptes ne font pas exception à la règle, et l’exposition met en valeur une partie de ce fonds de rapports de tournage, tableaux horaires, photos de raccord etc. Elle se concentre en particulier sur une dizaine de scriptes : Suzanne Schiffman, Lucie Lichtig, Suzanne Durrenberger, Sylvette Baudrot, Lydie Mahias, Zoé Surstrassen, Catherine Prévert, Maggie Perlado, Bénédicte Kermadec et Betty Greffet.

scriptes_02

On voit donc les différences, d’une scripte à l’autre, dans le format et les indications notées – type de film ou d’objectif utilisé, changement de position des acteurs, problèmes au tournage comme une météo nuageuse alors que le contrechamp tourné la veille était sur fond de ciel bleu… Et également l’évolution, avec le temps, de l’utilisation de ces cahiers de tournage. Au début, seules les bobines contenaient des images, il fallait attendre leur développement pour savoir ce qui avait été réellement tourné, et il fallait donc noter scrupuleusement tout au long de la journée les plans tournés avec un maximum de détail, pour que rien ne manque au final quand le réalisateur voudrait faire son montage.

scriptes_03

Pour les costumes, les scriptes ont eu beaucoup recours aux Polaroïds (on en voit d’ailleurs dans l’expo Scorsese pour garder la trace de l’emplacement des tatouages de De Niro et des taches de sang sur son marcel). L’ajout des caméras vidéos de contrôle, et maintenant la digitalisation, permettent de conserver sous le coude plus d’informations de ce type.

Le « mouchard », ainsi qu’est familièrement appelé le cahier de tournage, servait aussi, à l’origine à justifier auprès des assurances le nombre de jours de retard à refinancer, en cas d’incident nécessitant de prolonger le tournage.

scriptes_04

L’exposition est complétée d’interviews vidéos de certaines de ces scriptes, parfois avec leurs réalisateurs fétiches (Maggie Perlado et Patrice Leconte, Dominique Kermadec et Pierre Schoeller). Zoe Zurstrassen y raconte par exemple qu’elle s’est orientée, à la base, vers ce métier purement par calcul, car il y avait beaucoup moins d’étudiants dans la section que dans celle des apprentis réalisateurs dans l’école du Film de Bruxelles où elle faisait ses études. Ce n’est que sur le terrain qu’elle s’est prise d’amour pour son métier. Chez tous, on sent une profonde passion pour leur travail. Et chez les réalisateurs, un grand respect, notamment pour leur don d’observation.

scriptes_05

Il y a également quelques costumes et accessoires de Jeanne la Pucelle et Le Vieux Fusil. 4 étudiantes scriptes de la FEMIS, pour leur film de fin d’études « R’accord? », ont interviewé réalisateurs et scriptes sur les fameux faux raccords que la scripte est censée éviter, ce qui dévie ensuite sur des vues plus générales sur les règles en vigueur dans le film.

scriptes_06

Plus de détails dans l’article de Marcel et Simone : Un chrono, un stylo, un scénario.

Et une pelletée de photos comme promis pour June 😉 , sur Facebook parce que sinon ça m’aurait pris trop de temps de tout recadrer, redimensionner et tagger (et en plus ça aurait explosé mon quota WordPress d’images).

scriptes_07

Informations pratiques :
Cinémathèque de Paris
51 Rue de Bercy, 75012 Paris
(M) ligne 6 et 14, station Bercy.
Exposition Scriptes
Du 16 septembre 2015 au 23 juin 2016
Tarif plein : 5 Eur.
Entrée libre le premier dimanche du mois.

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Exposition : Dossier Scriptes, à la Cinémathèque Française »

  1. A reblogué ceci sur JUNE and CIEet a ajouté:
    Dans la série « Et c’est une bonne situation ça, scripte ? », voici le compte-rendu de l’exposition Dossier Scriptes, dans la galerie des Donateurs du Musée de la Cinémathèque.
    Compte rendu par Fan Actuel qui m’a fait le joli cadeau de Noël d’y être mes yeux. Un grand merci à elle, car ses précieuses photos m’ont évité une terrible frustration.
    Un excellent article qui complète à merveille les deux précédents que j’avais pu vous livrer sur le métier de scripte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s