Only the Fox God Knows news (1) : Kyodai FOX Festival

Only the Fox God Knows, c’est la formule consacrée par laquelle répondent les filles de Babymetal lorsqu’on leur pose des questions auquel elles n’ont pas de réponse -ou pas le droit de répondre.

Alors Only the Fox God Knows News, c’est un nouveau rendez-vous mensuel (on va essayer) pour parler de l’actu et des projets de Babymetal, et, comme on est un peu en manque, du merchandising à l’effigie du renard sans lien avec Babymetal.

babymetal five fox festival

Des nouvelles de Babymetal

Après avoir assuré la première partie des Red Hot Chili Peppers (oui, encore) sur une partie de leur tournée US en avril, les filles et le Kami Band ont également assuré celle de plusieurs concerts de Korn en juin. Entre les deux, elles ont eu leur propre show en groupe principal au Palladium, à Los Angeles. Et en fin de tournée, une participation au festival Kisw Pain In The Grass.

Yui et Moa, les benjamines, ont toutes les deux fêté leur 18e anniversaire, à quelques semaines d’écart. (Faut que j’arrête de suivre des fandoms qui me font dire « Mes bébés sont devenus grands! » avec une petite larme). Il va falloir songer à changer le nom du groupe en Ladymetal, Koba-Metal.

Le 1er avril dernier (le Fox Day), Babymetal a annoncé la tenue du « The ONE Big 5 » Festival du Renard cet été : 9 dates entre Tokyo, Nagoya et Osaka, avec des conditions d’admission différentes : un concert pour les hommes, un autre pour les femmes, un dans lequel les gradins sont réservés aux fans en âge d’aller au collège et aux « Silver Fox » (les fans de plus de 60 ans), et un pour les collégiens et lycéens (entre 10 et 19 ans). Les autres sont ouverts à tous, mais avec un dress code demandant de se peinturlurer le visage en blanc.

Ces dates ont récemment été annoncées complètes.

Cet été, elles seront aussi présentes aux deux dates du Summer Sonic Festival :

babymetal summer sonic festival

Le Kyodai FOX Festival d’automne

A la fin du mois de mai, le site officiel a donc annoncé un mini festival d’automne, le Kyodai Fox Festival : 2 dates fin septembre à la Saitama Super Arena, une grande salle d’environ 40 000 places en banlieue de Tokyo, et 2 autres mi-octobre au Castle Hall d’Osaka.

Moi qui trouvait les réservations compliquées avec Gérard Drouot Productions, c’est un autre type de pression pour ce genre de concert (d’après les copines fans de musique nippone, c’est assez courant là-bas). Ca se passe en 4 phases :
– 1e phase : pendant 2 semaines, pré-réservation, réservée aux membres de ce qu’ils ne veulent pas en appeler un fanclub mais qui en est un, The One. Pour les billets en fosse, demande limitée à un billet par membre. Pour les gradins, 2 billets par personne (le « plus un » peut donc être un païen).
– 2e phase : après tirage au sort parmi les demandes, qu’on suppose plus nombreuses que les places disponibles, le site enverra aux heureux gagnants la confirmation des places.
– 3e phase : les gagnants paient leurs billets.
– 4e phase : s’il reste des billets, ouverture de la billetterie standard, pour les incroyants.

… Eh ben c’est pas gagné cette histoire… surtout en japonais.

Mais bon, au moins, on est averti des dates et de la mise en vente plusieurs jours à l’avance. De quoi se renseigner sur les tarifs des voyages, les salles, la faisabilité, voire qui d’autre serait intéressé. On n’est pas condamné à avoir de mauvaises places ou pas de places du tout si on ne peut pas être devant son ordi à l’ouverture de la billetterie, en pleine semaine aux heures de bureau. On ne perd pas une matinée à tenter d’atteindre la page de paiement tout en SMS-ant frénétiquement les copines pour savoir si c’est ok de prendre des billets gradin parce que la fosse est déjà sold out. Et on ne perd pas 6 mois d’espérance de vie à force de crise de nerfs sur un site buggé.

Et sinon et ça n’a rien à voir, avez-vous des conseils sur ce qu’il ne faut surtout pas rater dans la région d’Osaka?…

babymetal_paris_19

Merchandising

Plus facile et moins onéreux : le Renard continue à se répandre parmi nous.

renard-en-papier-3d

Trophées de renard en papier par Agent Paper , fabricant et distributeur d’objets de décoration en papier éco-responsable.

petit modèle

grand modèle

Sur le site Cmachambre (mais en fait j’en ai vu à la librairie MK2 de la Villette), ils vendent des boîtes en plastique gigogne à motifs d’animaux (dont le renard).  Ainsi que tout un tas d’autres accessoires pour enfants à l’image de Rusty le Renard.

Pylones continue sa collection de gadgets au motif de goupil avec… une planche à découper.

Idées cadeaux pour le Noël des fans : Babymetal

Fans de Babymetal

Ils ont déjà tout le merchandising officiel?

Les Editions Coq en Pâte distribuent à la vente des sacs et T-shirts (pour jeunes enfants, hélas) à motif de renard de la marque MIBO, d’après les designs des paper toys correspondants, apparemment connus. N’ayant pas d’enfants, je les ai découverts par hasard à la boutique de la Cité des Sciences de la Villette :

sac-a-dos-enfant-maternelle-mibo-renard-ardoise

Le renard est à la mode : la chaîne de magasins Pylones commercialise depuis peu une collection Winter Spirit d’objets à l’effigie d’un goupil dans une forêt de sapins : tasse, bol, bouteille thermos, plaid, plateau, veilleuse, serviettes en papier, etc… De quoi cocooner tout l’hiver en glapissant d’aise.

kitsune-winter-spirit

Pour les plus vieux qui ont aussi un portefeuille bien garni, il y a évidemment aussi la marque Kitsune. Qui, certes, coûte cher, mais a aussi quelques accessoires plus « abordables » comme ce porte-clés à 35 Eur :

porte-cles-maison-kitsune-babymetal

Même si pour être tout à fait honnête, j’ai préféré, pour ma part, commander celui-ci, en authentique plastique (sans doute fait à l’imprimante 3D en Asie et absolument pas officiel). Et tant qu’à faire, j’y ai joint ce très seyant bracelet phosphorescent.

babymetal_keyring

Mais le site qui vend l’essentiel du merchandising officiel de Babymetal ne vend pas à l’étranger, et il faut suivre toute une procédure alambiquée pour y commander quoique ce soit (y compris LA pièce de merchandising qui permet de débloquer tous les avantages du fanclub). Alors je les aime, les choupettes, mais il y a des limites… encore heureux que les CDs se trouvent en France (enfin, certains) et les DVDs, eux, sont disponibles sur Yes!Asia .

Le crowdfunding du jour : le Tipee de Maliki

Maliki, la « fille au style manga aux cheveux roses » du blog BD (pas taper, pas taper! XD Je sais qu’elle et son « larbin » Souillon* détestent qu’on les qualifient de style manga, mais ça situe quand même pour ceux qui ne sont pas familiers avec les blogs BD…), a lancé le 1er juin un compte Tipee. Le principe, c’est un financement participatif, qui peut se faire de façon ponctuelle (comme les autres) ou par cotisation mensuelle.

maliki.jpg

Dans un long strip, Maliki explique la crise que connaît actuellement la BD – dont elle n’est pas la seule à parler mais ça vous donne un bon résumé. Au passage, la littérature « générale » est affligée du même problème. Et la précarisation que cela accentue chez les auteurs.

Maliki a un blog BD depuis presque 11 ans. Pendant longtemps, lire son strip du mardi était un rituel hebdomadaire pour moi. Puis Maliki a commencé à bosser pour Ankama (parce que le blog BD, c’est sympa pour polir ses talents et « la visibilité », mais comme c’est gratuit, ça ne nourrit ni son homme, ni sa fille aux cheveux roses, ni les chats, ni Fang), sur leur jeu Dofus. Ankama a publié les strips en albums papier, distribué des peluches et repose-poignets à l’effigie des chats de Maliki, la charge de travail a augmenté, Souillon a écrit un roman. Les strips se sont raréfiés, même si périodiquement, nous avons droit soit à de longues histoires plus fouillées, comme celle au Japon, dont le tome 7 reprend le début, soit à des petits strips « light ».

Originalité (enfin, en tout cas ce sont les seuls que je suis qui font ça. Pas mal de dessinateurs ont des boutiques Society6, où on peut demander l’impression de leurs dessins sur divers objets, mug, tapis etc) : Souillon et sa coloriste Becky commercialisent depuis un moment des produits dérivés : des cartes à collectionner, parfois des aquarelles, et des toiles de collection imprimées, qu’ils vendent aussi aux salons où ils dédicacent. Personnellement j’ai craqué pour Electrocute en la voyant en salon (elle est d’un bleu incroyable, et puis la structure de l’image…). Du coup je me la suis faite offrir pour Noël dernier :

toile-electro

Elle est magnifique (en plus, Souillon et Becky l’ont signée et ont ajouté un petit ex-libris également signé. Le service client ❤ ).

Je me doutais donc que, comme beaucoup d’autres bédéastes, ils ramaient un peu. Boulet est le seul « à succès » qui ne fait pas trop de retape pour sa boutique. En même temps, au rythme de dingue où il dessine, et vu sa popularité, il a peut-être moins de mal à empiler les projets qui, mis bout à bout, permettent de s’assurer un revenu correct.

Devant l’évolution du marché, Maliki a donc décidé de lancer un Tipee, dans l’espoir de s’assurer un complément de revenu, voire un revenu un minimum stable, si une partie de ses (très nombreux) lecteurs réguliers et fans cotisait mensuellement à hauteur de quelques euros.

Vous savez ce que j’ai expliqué récemment sur le fait que pour un crowdfunding à succès, il vaut mieux avoir déjà une grosse fanbase avant de se lancer?…

MALIKI l’avait bien compris. Et c’est son cas.

Au bout de 3 jours, son Tipee devient le 3e projet le plus soutenu du site (en nombre de tipeurs), avec plus de 8000 Eur pour ce premier mois.

A voir comment ça va évoluer… Première réaction de Maliki, après deux jours (oui alors si vous n’avez pas regardé Dragon Ball Z, ça ne va pas vous parler… C’est un Genkidama. Un genre d’attaque spéciale où le héros demande à tous les êtres vivants de la planète de l’aider en lui transmettant de l’énergie. Récemment, la dessinatrice et coloriste Thorn y a fait référence pour finir sa « charrette », avec un joli succès de participation – virtuelle – de ses collègues – cf les réponses) :

maliki_premiere_reaction

CQFD.
En même temps, ne rêvez pas : comme je le disais, ça fait ONZE ANS qu’elle propose du contenu gratuit qui amuse et émeut les gens. Donc bon… Ce n’est pas exactement une manne tombée du ciel par hasard. C’est quand même heureux et réconfortant qu’une telle quantité de boulot trouve une récompense.

* l’auteur, en fait. Mais il ne parle quasiment qu’au travers de son personnage. Eh oui, dure réalité pour ceux qui fantasmeraient sur la fille aux oreilles pointues : si vous allez les voir en salon BD, vous ne la verrez pas.

Calendrier de l’Avent des idées cadeaux pour Noël N°24

Des idées de « cadeaux » ou plutôt d’occupation en ligne, parce que c’est le dernier jour et que c’est trop tard pour faire les courses :

Le film de Noël réalisé pour les 150 ans du Printemps, le grand magasin de Paris (qui a aussi des succursales en province) :

Les Papertoys SNCF pour se créer un petit décor de Noël très… ferroviaire. De quoi occuper petits et grands si vous avez une imprimante. Conçu par l’équipe du Programme Voyageur.

avent_sncf

Sur ce, je termine donc mon Calendrier de l’Avent, et j’arrête de vous spammer à 2 articles par jour! 🙂 Qui a dit ouf? 😉

Joyeux Noël, joyeuses fêtes!

Calendrier de l’Avent des idées cadeaux pour Noël N°23

La batterie de la Reine des Neiges.

avent_frozen drumkit

A offrir à la petite fille dont les parents ont donné à votre fils une épée laser qui fait pioupiou, il y a quelques mois…
Parce que c’est bien connu, la reine Elsa dans son palais d’Arendelle adore faire des solos de batterie. Elle va monter un groupe de métal, Frozen on the Rock, avec Sven le renne à la basse et Chamallow à la guitare.

Non mais bon c’est pas grave, hein, au moins c’est un cadeau pas sexiste : les petites filles AUSSI ont le droit de s’initier à la batterie. Et les garçons ont le droit de le faire sur une batterie Reine des Neiges.

Fender a bien sorti des guitares Hello Kitty (des vraies hein, pas des jouets, mais des Stratocaster – modèle assez réputé chez les musiciens. Elles sont même pas mal notées sur le site en lien).

Calendrier de l’Avent des idées cadeaux pour Noël N°20

Par la même marque qui a inondé le marché des Kimmidolls, ces petites poupées stylisées inspirées des kokeshi japonaises, voici Mani the lucky Cat, inspiré lui du maneki neko, ce « chat qui invite/accueille » qui est également censé porter bonheur à une maisonnée ou un commerce.

avent_mani the lucky cat

Vu que la boîte, The Aird Group, est australienne, on est plutôt dans l’exploitation du filon qu’autre chose, mais bon… Si vous chercher un maneki-neko, c’est l’occasion d’en trouver un peu n’importe où et pas seulement dans les magasins asiatiques.

(perso le mien c’est du merchandising de Chi).

Calendrier de l’Avent des idées cadeaux pour Noël N°14

Les coffrets de Noël Sephora. Parce qu’on a tous besoin de gel douche. Et que les emballages sont toujours hyper festifs. (et si vous n’aimez pas Sephora, toutes les marques font de super jolis coffrets cadeaux en ce moment, dans toutes les gammes de prix. Mais j’ai bien aimé le côté bleuté flocon de ceux-ci. Mon addiction à la Reine des Neiges sans doute).

avant_sephora_noel

Calendrier de l’Avent des idées cadeaux pour Noël N°11

Le Galactic Pingouin en peluche Sephora.

Parce qu’il est chou,

– que les bénéfices sont reversés à l’association « Toutes à l’école », une association d’aide à la scolarisation des petites filles.

– Et que même si vous n’aimez pas les peluches, vous aurez bien l’occasion de l’offrir pour faire un heureux de plus.

aven_sephora pingouin

Produits dérivés : Undiz contre-attaque avec une collection Star Wars

Je déplorais l’absence de produits dérivés textiles Star Wars pour filles, alors que Celio avait sorti une collection capsule (pour hommes, la marque ne faisant pas de prêt-à-porter féminin), et que Uniqlo et Disney avaient sorti des modèles exclusivement masculins.

undiz_sw_1

Heureusement, il y a des marques qui sentent les bons filons et qui par la même font plaisir aux clients. J’ai donc -couiné joyeusement- été ravie de découvrir cette vitrine Undiz, marque de sous-vêtements à petit prix plutôt pour jeunes filles, annonçant une collection Star Wars. Je ne fus pas déçue.

undiz_sw_2

Non, ils ne vendent pas le bikini doré de la princesse Leia dans le Retour du Jedi. En revanche, ils ont tout un tas de modèles plus sympas les uns que les autres, de sous-vêtements (sexy uniquement si votre chéri(e) est fan de Star Wars, certes. Mais si ce n’est pas le cas, quelle idée!), mais aussi de vêtements de sport, leggings, etc, et même de T-shirts pour tous les jours. Et ils ont même quelques modèles pour hommes.

undiz_sw_3

Cerise sur le petit cake, ils ne se sont pas contenté d’imprimer une image de Star Wars vue et revu sur un T-shirt banal. Ils ont créé des modèles jolis et féminins qui ont en prime un motif Star Wars. J’aime en particulier le top Yoda « May the Force Be With You », avec une découpe triangulaire en résille dans le dos, à la coupe et la matière fluides. Très agréable pour les derniers jours de canicule! (testé et approuvé pour vous. Et pour moi aussi). Et le Bobafetiz, dans la ligne sport, dont le Darth Vader en ton sur ton peut passer inaperçu à un oeil distrait.

C’est labellisé Disney officiel, mais pas trop cher, dans la ligne de la gamme habituelle Undiz. Et sur leur site je vois des modèles que je n’avais pas remarqué en rayon, faut que j’y retourne…

undiz_sw_4

Le body ci-dessus est très original aussi, mais ne fait pas tout à fait partie de la collection Star Wars (pas d’étiquette Disney). On dirait bien une tenue de danseuse de Jabba, pourtant, mais non. Ceci dit, le body est en synthétique et la matière est assez épaisse. Si j’étais un droïde, j’aurais sauté dessus, mais je suis faite de chair et de sang, et rien qu’à imaginer porter ça plus d’une demi-heure, j’ai la peau qui gratte…

La vendeuse partageait mes réserves, mais j’ai une amie que le synthétique réchauffe au contraire. Alors sondage : le synthétique pour les sous-vêtements et les vêtements collants, ça vous dérange ou pas?

Mignon : Tsum Tsum à gogo

J’ai résisté. Vraiment, j’ai essayé de résister. Pourtant, quand j’ai vu ces mini-peluches toutes rondes à Disneyland l’an dernier, j’ai failli craquer tout de suite. Mais ça fait un moment que je lutte contre mon hamster intérieur pour vider mon logis des choses inutiles qui l’encombrent. Et une peluche, comme utilité intrinsèque, j’ai beau chercher… Pour un adulte, je n’en vois pas.

tsum2

Les Tsum Tsum existent en plusieurs formats, dont le petit tient dans la main. Le modèle au dessus fait 30 cm de long en moyenne. Et le grand modèle atteint presque 50 cm de long. L’étiquette doit comporter l’hologramme Disney pour identifier un article authentique.

J’ai fini par craquer pour la bouille surchoue de Marie, la plus jeune des Aristochats. En prime, si je décrypte bien le dessin sur l’étiquette, on peut utiliser le ventre (au toucher « peau de chamois »?) du format poche pour nettoyer l’écran du téléphone. Ce n’est donc pas un achat inutile!

tsum1

(on le sent lutter, le hamster intérieur, pour convaincre qu’il faut acheter / garder l’objet?…)

Ceci dit, l’objet a une autre utilité: me faire sourire niaisement à chaque fois que je le vois. Quelque chose qui vous rend heureux est à conserver et préserver précieusement. Ce n’est pas futile.

On trouve maintenant les Tsum Tsum petit modèle non seulement dans les Disney Store, mais aussi dans les grandes surfaces et dans la plupart des magasins de jouets, autour de 5 eur pièce. De nouveaux personnages doivent sortir régulièrement, donc reflechissez bien avant de commencer la collection, si vous êtes du genre à vouloir tous les attraper. Conseil de hamster!
(les Tsum Tsum Reine des Neiges sont déjà en passe d’être en rupture de stock…)

Il existe aussi un jeu vidéo disponible sur Smartphones et tablettes, mais chez Line Distribution, et non l’éditeur Disney. J’avoue ne pas l’avoir testé, car il faut créer un compte chez l’éditeur, ce qui m’agace, et puis je suis assez occupée avec Frozen Free Fall).