Le Petit Bonheur Hebdomadaire #22

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine. Retrouvez le sien et les autres ici.

Mon petit bonheur de la semaine a été de découvrir un compte Twitter loufoque et qui promet autant de sourire quotidiens que le compte Duck of the Day dont je vous avais déjà parlé. Ca s’appelle « Keanu doing things », et comme son nom l’indique, ça poste des photos de l’acteur Keanu Reeves faisant des trucs.

Des photos pas toujours récentes, des trucs anodins pour la plupart, parfois inattendus (Keanu, c’est Keanu…). D’où l’intérêt. Parce que je n’ai pas à vous rappeler l’importance de l’inattendu dans la santé du cigare.

Bon, Keanu étant Keanu, ça donne aussi un peu envie de lui envoyer une gouvernate parfois, ou d’aller lui faire un câlin en lui demandant s’il va bien et en lui offrant un choco-BN – ainsi que des chaussures neuves et un nouveau costume parce que bon, en voilà un qui croit moins à la mode qu’aux vêtements qui durent, ce n’est décidément pas un matérialiste -.

keanu_on a rock.jpg

Mais comme, par ailleurs, il sait gérer ses affaires comme le grand garçon qu’il est (il a des parts dans une société qui fait des motos, une boîte de production de cinéma, etc, etc), on va s’en tenir là.

(normalement, le syndrome de l’infirmière commun à beaucoup de mes consoeurs, qui les fait fondre devant les hommes en détresse en pensant qu’il est de leur devoir de les sauver, je ne l’ai pas du tout. J’ai plutôt le syndrome du coup de pied au cul, personnellement. Mais Keanu, c’est Keanu).

Par ailleurs, la pâtisserie allemande spécialisée dans les Käsekuchen, House of 3 Brothers (dont j’ai déjà parlé ici), réalise pour les week-ends jusqu’à Pâques une Sacher Torte! Qu’il faudra donc que j’aille tester.

Sacher_house of 3 brothers.JPG

House of 3 Brothers
25, rue de Lancry
Mardi-vendredi : 11h-14h30 ; 15h30 – 19h30
Samedi : 11h – 20h
Facebook

Publicités

Le Petit Bonheur Hebdomadaire #16

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine.

Vraiment petit mais ça m’a fait sourire : les recherches qui ont conduit à mon blog cette semaine, en particulier le dernier :

FJVA_mot de recherche

Official website of fan actuel? But who is looking for this?

Ils confondent sans doute avec quelqu’un… ou alors ils sont tombés sur une de mes photos piquée et repostée ailleurs, et heureusement il y a le tag dessus. (sauf que dans le tag je mets l’URL aussi donc c’est curieux).

Vie ma vie de consultant : la demi-journée d’accueil

Il y a quelques années, ma nouvelle société de l’époque (oui, j’en ai changé avant de le publier, devoir de réserve, tout ça tout ça) nous avait conviés (… enfin, convoqués de façon non facultative) dans les locaux du siège à une demi-journée « d’accueil ». Sans doute pour tenter d’impulser un semblant d’esprit de corps, chose assez délicate à instaurer dans un domaine d’activité où les gens qui font rentrer de l’argent (consultants ou prestataires) passent 99% de leur temps en mission dans d’autres entreprises et non au siège. Récit tapé au fil des pauses sur mon téléphone portable.

dilbert-creator-scott-adams-presents-his-10-favorite-strips

Qu’est ce qu’ils vont bien pouvoir nous raconter pendant 4h? Et est-ce que ça vaut les 2h de trajet en plus que je vais me taper dans la journée pour venir de chez le client?…

« Y aura bien des petits fours », me souffle sur un réseau social une copine aussi cynique que moi (l’important dans la vie, c’est de bien choisir de qui on s’entoure).

Pour l’instant, Il y a juste une salle de projo avec un .MOV en attente de lancement, et une jeune femme qui pointe les noms à l’arrivée.
Erratum : les cafés et les petits fours Delacre viennent d’arriver.

anim coffee cynicism.gif

Résumé des 4 heures:

– présentation des offres de la société (ils veulent qu’on la vendent à la place des commerciaux? Moi je veux bien, mais seulement si moi aussi je peux avoir des points pour le séjour à Bali ou Disneyland)

– présentation du service qualité (à l’énoncé de ce genre de service, mon Coluche intérieur ne peut s’empêcher de commenter « ils vendent de la qualité et ils n’ont pas un échantillon sur eux! ») et de la doc en ligne (je n’ai toujours pas mes identifiants Intranet, donc pour les consulter… ça attendra)

– présentation des impératifs sécurité, fortement axé sur la charte interne et les outils des ordinateurs de la boîte (il n’y a guère de consultants qui en ont dans ma branche…)

– présentation du rôle des assistantes de gestion. J’apprends que je ne suis pas censée travailler chez un client sans ordre de mission. Ca fait plus de 15 ans que je travaille dans des sociétés de service informatique, et je ne crois pas avoir jamais reçu un ordre de mission papier ou même email…?

dilbert-pie

– présentation de la Direction Juridique. La petite jeune aborde le délit de marchandage, ce qui fait bien rire l’assemblée quand elle décrit ce qui est interdit. Elle semble toute étonnée que sur le terrain, on prend bien nos ordres du client, et non de notre manager que, dans le meilleur des cas, on voit une fois par an et qui n’a aucune idée de ce qu’on fait. Bienvenue dans le monde réel!

anim_office fight.gif
– présentation du site web, avec outre les différents outils de suivi de compte-rendu d’activité, de congés, de carrière, la partie CE. Qui nécessite les identifiants que je n’ai toujours pas, mais ce n’est pas bloquant, il y a les mails. Enfin, oui on peut envoyer des mails mais par contre en ce moment il y a des petits soucis donc il ne faut pas s’étonner et relancer si on a des demandes.

anim_eyeroll

– présentation du service communication. La community manager rigolote nous présente le sponsoring fait par la boîte, ainsi que le blog de la société. Qui sera une source inépuisable d’information pour moi, non pour les articles publiés, mais pour les commentaires de mes collègues, entre celui qui répond à l’annonce grandiloquente d’une qualification ISO bidule pour un site par « Dommage d’en parler juste après l’annonce de la fermeture du site en question » et ceux qui râlent comme s’ils étaient sur un réseau social non professionnel.

Puis, le directeur de communication nous incite à nous mettre sur Twitter pour suivre le compte de la boîte. Sur environ 70 personnes, la majorité des informaticiens ou assimilés, donc, on était 3 à avoir un Twitter (ou à oser l’avouer, l’un a précisé « c’est uniquement professionnel »). C’est marrant, parce que mon Twitter est personnel, et il est hors de question que 1) je suive le compte de ma boîte dessus et 2) je reposte leurs infos comme ils nous y encourageaient.

Je suis très attachée à la séparation entre vie professionnelle et vie personnelle.

Dilbert-How-To-Get-Motivated-by-Arpit-Gupta

Les 12 articles les plus lus de 2017 : and the winner is

Principe piqué à June : je prends l’article le plus lu chaque mois en question *qui ait été publié dans le même mois* (parce que sur mon blog, ce sont parfois, voire souvent, des articles plus anciens qui se retrouvent, par le hasard des recherches Google, les plus lus).

Janvier : Jade, des Empereurs à l’Art Déco, au musée Guimet

On a commencé l’année de façon culturelle et belle avec cette superbe exposition du Musée des Arts Asiatiques.

guimet_jade_04

FévrierTop 5 des trucs pour attirer un chat sur ses genoux

L’exemple parfait que le « relatable » est plus « vendeur » que le culturel. On est sur un blog, donc sur Internet, donc fatalement, un article rigolo facile avec des chats, tout de suite, ça fait plus cliquer les gens… (notez je ne me plains pas : quand je n’ai ni le temps ni l’inspiration pour écrire de « vrais » articles, ça dépanne bien, alors si en plus ça ne fait pas rire que moi, tant mieux).

2e nouvel article le plus lu ce mois-là :

Parisienne mais presque : 10 raisons de vouloir quitter Paris

Parce que durant mes premières années à Paris, je suis tombée amoureuse de la ville, mais elle aussi, elle commence à me taper sur les nerfs…

chat bastille_03

Mars : Concert : Tokio Hotel à l’Olympia – Dream Machine

Ah, Tokio Hotel a encore des fans, et les reviews de concert font parfois un peu recette (mais surtout en fonction des photos et du timing, il faut bien l’avouer).

th_olympia_06

Le duc Leto arrivant sur Arrakis

Avril : Parisienne mais presque : les émissions de déco, j’aime ça (en général)

J’aime rien, je suis Parisien(ne), et je balance régulièrement mes petits agacements ici même. Apparemment, ça vous fait rire, que vous partagiez mon agacement ou pas.

A noter que le 2e nouvel article le plus lu ce mois-là était un sur le fandom :

10 façons de devenir populaire dans un fandom

Un concentré de mes 20+ ans d’expérience de divers fandoms sur tout ce qu’il faut faire pour devenir populaire dans un fandom. Vous aurez remarqué que ce n’est pas pour autant que je réussis à les appliquer!

deco cloche

Mai : Concert : Miyavi à l’Elysée Montmartre (+ A-vox)

Je suis allée découvrir ce faux jeune homme (15 ans de carrière solo déjà, après avoir commencé dans un groupe) nippon puisqu’il passait en concert sur nos rives, après avoir beaucoup entendu parler de lui depuis des années et par des fans. Il n’a pas déçu : comme souvent les artistes japonais, il est polyvalent, très doué, et veille à donner à son public un bon show et beaucoup d’amour. Ca nous change…

miyavi_09

Juin : Auto-édition en questions (1) : Fred Marty (Sherona, les chroniques de Gabriel)

Le premier épisode de ma série d’interviews d’auteurs sur l’auto-édition, dont je vous ai déjà parlé. Apparemment, elle passionne autant mes lecteurs que moi 🙂

fred marty_sherona

Juillet : Fandom : Tokio Hotel Sekunde : 14-07-2007 – 14-07-2017

Tokio Hotel Sekunde, le forum sur le groupe allemand Tokio Hotel sur lequel j’ai été le plus active, a fermé ses portes le 14 juillet dernier après 10 ans de bons et loyaux services. Ca méritait bien un pavé rétrospective sur son histoire tumultueuse…

sekunde 2017

Août : P.S. : Crowdfunding : Kirby & Me

Un article post-scriptum comme j’ai commencé à en rédiger pour suivre des sujets, comme ici, le financement participatif du artbook hommage à Jack Kirby, avec la séance de dédicace organisée par la librairie Central Comics pour distribuer les exemplaires aux joyeux contributeurs parisiens.

kirby and me_07

Jean Grey aka Marvel Girl

Septembre : Concert : Metallica à Bercy, 8 septembre 2017 – photos, vidéos

Sans surprise vu l’impressionnant public d’un des groupes les plus connus du monde, l’article le plus lu du mois était ma chronique du concert de Paris Bercy. Nothing else matters…

metallica_bercy_14

Bonsoir, James!

 

Octobre : Qui mème me suive (1) : Badmoizelle

On triche un peu, cet article a été publié fin septembre, mais les autres sont trop loin derrière. Cet article se veut le premier d’une série sur les mèmes et dramas d’Internet, mais pour l’instant il reste tout seul de son espèce. Abandonnéééééé! (j’y reviendrai sans doute).

badmoizelle_5

Novembre : Guide : un concert de Babymetal au Japon

Il faut savoir que les photos et vidéos sont interdites dans la plupart des concerts au Japon, et que vu le prix que ça coûte et à quel point c’est compliqué pour décrocher des billets pour un concert là-bas, je n’avais pas envie de me faire virer de la salle au bout d’une chanson pour avoir contrevenu au règlement. Alors faute de pouvoir illustrer de mes habituelles photos et vidéos une chronique en bonne et dûe forme des deux concerts de Babymetal que j’ai vus à Osaka, j’ai préféré rédiger un (long) article sur ce qu’il faut savoir avant, pendant et après avoir vu un concert d’un groupe japonais au Japon. Parce que c’est assez différent de l’Europe…

babymetal_osaka_09

Décembre : Reportage invité : Une fan française en Norvège

C’est malin, je me suis fait piquer la vedette sur mon blog par mon invitée XD

Une fan que je connais de longue date me régalait de ses péripéties norvégiennes lors de nos rencontres (oui, entre cintrées qui parcourent des centaines ou milliers de kilomètres pour voir des groupes, on se comprend et on se soutient, même si ce ne sont pas les mêmes groupes). Elle s’est enfin laissée convaincre de les mettre par écrit pour en faire profiter le reste de la planète. C’est un peu le pendant de l’article cité en octobre, mais pour la Norvège au lieu du Japon… Eh bien sans surprise : c’est assez différent comme approche des concerts!

vv_norvege_effet pipi

Je citerai aussi un article publié en mai suite à une question de Bee Bop, mais qui, sans doute à cause de l’actualité de décembre, s’est vu propulser dans mes hits du mois :

Qu’est-ce que la rock’n’roll attitude pour moi?

Aucun rapport avec un hommage à Johnny, pourtant, ou involontaire…

Bref, encore une année légèrement portnawak tout en continuant d’explorer le fandom, et le monde à travers le fandom.

Le Petit Bonheur Hebdomadaire #12

Ce rendez-vous est une excellente idée de Pause Earl Grey. Comme son nom l’indique, ça consiste à raconter un petit bonheur arrivé dans la semaine.

Après les fêtes, magasins et traiteurs font des promos sur les victuailles de réveillon, donc j’ai acheté à moitié prix la bûche Picard que j’avais vue sur leur site trop tard pour le réveillon. Ca permettra de finir les langues de chat.

Pis après on rachète des langues de chat pour finir la bûche, et on rachète de la bûche pour finir les langues de chat, et…

(alors je sais, traditionnellement, c’est plutôt la saison de la galette, mais moi tout ce qui est amande, y compris la frangipane, ça me bouerf. Je suis plutôt brioche des rois, mais à Paris autant acheter celle des supermarchés : celle achetée l’an dernier chez Eric Kayser avait de toute évidence 2 jours de trop et n’était pas terrible même sans ça…)

Ah oui, et puis après voir vu le lien sur le Twitter de l’Etang de Kaeru, je suis allée voir l’exposition (gratuite) Japonisme à la Maison de la Culture du Japon, quai Branly à Paris. Ca ne dure que jusqu’au 20 janvier alors dépêchez-vous si ça vous intéresse. Jolie petite expo d’objets parmi les premiers importés du Japon vers la France, qui ont lancé la fascination de notre pays pour celui du Soleil Levant.

Best of Fan Actuel 2017

3e édition de mon marronnier destiné à servir de séance de rattrapage aux lecteurs trop occupés pour tout suivre, et de présentation succincte des multiples thèmes abordés en ces lieux pour les visiteurs de passage.

Parmi les nouveautés cette année, après mes débuts en featuring l’an dernier, c’est moi qui ait lancé des collaborations avec des blogueurs ou plutôt des auteurs dont certains sont également blogueurs, afin de les interviewer sur les multiples aspects de l’auto-édition. Interviews passionnantes à retrouver ci-dessous (il faut que je reprenne la série, laissée en standby depuis 2 mois pour diverses raisons) :

Fred Marty
Megane Lopez
Jeff Benoit
J.L. Treuveur
Olivier Saraja

autoedition

J’ai fini par convaincre une amie de partager avec nous ses expériences de fan française en Norvège (ça vaut son pesant de saumon fumé…).

J’ai aussi fait quelques « featuring » sur d’autres blogs :

Le calendrier de l’Avent des Blogs de Mlle Cup of Tea

Le Tag de Fin d’Année du Petit Pingouin Vert

Les Petits Bonheurs Hebdomadaires inspirés par la blogueuse Pause Earl Grey

Et d’autres tags encore, balancés par mes consoeurs copinautes…

chien doudou

2017 sur Fan Actuel, ce furent aussi :

Des concerts

Plutôt tournés vers l’Extreme-Orient cette année :
Tokio Hotel à l’Olympia (ce sera mon dernier concert d’eux je pense, sauf s’ils repassent au rock en allemand au lieu de la musique de club en anglais)
Miyavi à l’Elysée Montmartre
Metallica à Paris Bercy 
Babymetal à Osaka (Japon)  (oui ben elles ne venaient pas en Europe et elles ne faisaient que des premières parties aux USA, ou à des dates pas pratiques…)
Bandmaid à la Boule Noire à Paris

J’ai même essayé de lancer mon propre tag sur le sujet.

miyavi_08

Miyavi

Des voyages

Notez qu’il n’y en a pas eu tant que ça qui sortent du familial, le dernier ayant monopolisé l’essentiel de mon budget temps/argent et de mes préparatifs (à l’arrache) : deux semaines au Japon en octobre. Que je n’ai pas vraiment eu le temps de raconter ici en détail, en fait…

Du seul autre voyage fait cette année, un petit week-end à Aix-la-Chapelle, j’ai seulement tiré de mon voyage ces deux articles :

Café Musée : le Kaffee Bar du Ludwig Forum, Aix-la-Chapelle
Café Musée : le Bar Museo du Suermondt-Ludwig, Aix-la-Chapelle

J’ai quand même, en retard, consacré deux articles à mon expédition Pepperesque/Babymetalesque de fin 2016 à Birmingham (je n’avais chroniqué en 2016 que les deux concerts vus sur place ) :

Voyage : un week-end à Birmingham : un grand cri d’amour (parce que j’ai beaucoup apprécié mon séjour dans cette ville à laquelle personne ne semblait trouver d’intérêt)
Café Musée : Birmingham Museum and Art Gallery

 

birmingham_canaux

Birmingham, ça peut être très joli

Et j’ai entamé une série d’articles plus ou moins brefs sur les aspects du Japon qui m’ont intriguée, surprise… comme c’était mon premier séjour là-bas, j’étais en mode « découverte », il y avait beaucoup à assimiler, et souvent des détails. Je les ai intitulés Capsules de Japon (série en cours et à suivre, qui reprendra dès la nouvelle année).

japon capsule_cat cafe_neko cafe time

Dans la thématique voyage et ouverture sur le monde, j’ai aussi écrit une petite suite d’article sur mes tentatives d’apprendre l’allemand :
J’apprends l’allemand (1)
J’apprends l’allemand (2) : le stage d’été des cours municipaux de Paris
J’apprends l’allemand (3)* : l’appli Duolingo

duolingo_dingo_9

Des expositions

Jade, des Empereurs à l’Art Déco, au musée Guimet
Oscar Wilde, l’Impertinent Absolu au Petit Palais
Jodorowski’s Dune à la French Paper Gallery
l’Ecran Japonais à la Cinémathèque Française
Gaston Lagaffe à la BPI (Bibliothèque du centre Georges Pompidou)
Kimono, au bonheur des dames, au Musée Guimet
Architecture Japonaise, Gare de l’Est
Anders Zorn au Petit Palais

Encore l’Asie et la nostalgie, surtout, tiens…

zorn_4_mora_grandmere detail

Anders Zorn – la grand-mère du peintre aux champs – détail

Des thématiques récurrentes

J’ai poursuivi ma série d’articles sur mes « aventures » en tant que fan :

Je suis l’éloquence faite femme (ou pas)
La chasse au Kaulitz (revient au galop)

Je suis revenue sur l’aventure du forum Tokio Hotel Sekunde qui a pris fin cette année.

10 façons de devenir populaire dans un fandom et Ecologie du Fandom
Ce que mes fandoms m’ont appris
Bibliographie / filmographie sur le phénomène Fans

J’ai publié une grande série sur le thème du fandom :
14 portraits archétypes de fans

portrait-de-fan_podium

J’ai continué mes visites gourmandes.

Et parce qu’il faut bien se renouveler un peu, j’ai abordé de nouvelles thématiques :

Des aventures animalières

Des Carnets de comptoir (observation de mes congénères humains, c’est tout de suite moins sympathique)

Et malgré tout ça, j’ai eu moins de vues sur le blog qu’en 2016 (on parle chiffres? Allez, environ 31 000 visiteurs cette année contre presque 35 000 l’an dernier). Franchement, je boude, na!

Non mais en vrai, dans le même temps, et à cause de mes maux de dos et de mon boulot, j’ai consacré moins de temps à réseauter et faire la promo du blog, ce qui a toujours plus d’effet sur la fréquentation que le contenu… C’est comme ça. Et comme moi ce qui m’amuse, c’est d’écrire, pas de faire de la retape, ça restera comme ça 😛

Et puis je n’ai pas non plus eu d’article de niche au public très motivé, drainant des milliers de vues d’un coup cette année comme la chronique de Babymetal au Download Festival de l’an dernier. Tant pis.

Mon CV d’internaute

La semaine dernière, je vous présentais mon CV de fan.

Et pour suivre l’actualité de ces différents fandoms, pour éviter de rater la mise en vente des billets, les changements d’horaires, les dédicaces, et pour échanger avec des gens aussi passionnés que moi au lieu de soûler un entourage qui n’en a rien à faire, j’ai dû m’adapter aux différents réseaux sociaux au fil de leurs évolutions.

Je me suis donc inscrite sur :

– des mailings-lists gérées par des facs US, à l’époque où je terminais moi-même mes études.

– des mailings-lists / Yahoo Group (j’en ai même géré une).

– des newsgroups.

– des forums de fans (au moins 3 notables, j’en ai même créé 2 autres)

anim_chibird_internet friends

J’ai créé des comptes sur :
Livejournal (plateforme de blogging – à un moment j’en avais 3 actifs, dont 2 mono-fandom. Et 2 oubliés aussitôt créés – trop d’idées, pas assez de temps)

MySpace
DeviantArt (attention, ce site s’est arrogé le droit de revendre les dessins et illustrations que vous y postez…)
Facebook
Twitter
Tumblr
Instagram
Periscope (ce que c’est chiant ce truc… le triomphe de l’instantané qui disparaît généralement avant qu’on ait pu voir la vidéo. Ca met encore plus en exergue la différence de rythmes circadiens entre les artistes et les buroliers comme moi…)

Et je dois en oublier quelques uns.

anim_multityping robot

J’ai hébergé mes premiers sites web chez Geocities et Mygale (premier hébergeur gratuit français, dont je fus l’une des 500 premiers membres).
Les suivants chez mon fournisseur d’accès, ou sur Chez.com
Et ensuite chez un « vrai » hébergeur payant.

J’ai joyeusement évité certains réseaux sociaux, trop orientés jeune (Skyblog – vérolé de pub, aussi) et vers des usages qui ne m’intéressent pas, comme Snapchat et Ask. Je cherche encore l’intérêt de Ask, à part laisser la porte ouverte aux stalkers, harceleurs et aux indiscrets de tout poil.

Je boycotte Pinterest qui s’obstine à demander une inscription pour voir quoi que ce soit, a un outil de recherche merdique, et phagocyte les résultats de recherche de Google (franchement, il devrait y avoir une option par défaut dans Google pour ne jamais afficher les résultats de recherche issus de Pinterest).

anim_want button

J’ai vu Vine arriver, s’installer et périr avant même de me demander si ça valait le coup (mais je ne poste que des vidéos de concerts, donc non).

Inutile de vous dire que du coup, les identifiants et mots de passe, j’en ai ras-la-casquette. Et que quand Orange, Microsoft ou Samsung me demandent de m’inscrire sur leurs forums pour que leurs utilisateurs me fournissent les réponses que leurs sites et/ou techniciens ne sont pas fichus de m’apporter quand ça bugge, je les envoie paître à grand coups d’invectives fleuries.

anim_jensen ackles_nope

Et que quand des députés qui n’y comprennent rien du tout et refusent de déclarer leur patrimoine aux gens qui les élisent, veulent « obliger tout quidam « suspect » à déclarer tous ses identifiants électroniques », j’ai un peu envie d’aller brûler ma carte d’électeur sous leur nez… (mais de préférence avec leurs billets de banque. Voire leur CNI).

Qui mème me suive (1) : Badmoizelle

Premier de ce qui sera peut-être une série documentant des « événements » du web (avec un jeu de mot tout pourri comme j’aime).

Pour ce premier opus, on ne retournera pas trop loin en arrière dans l’histoire, puisqu’il y a un an presque jour pour jour, les réseaux sociaux tremblaient d’indignation en raison d’un « bad buzz », vite répandu sous le hashtag « Badmoizelle« .

anim_dory_bad squishy

D’après divers témoignages concordant, le boss de Madmoizelle, site web censé être féministe (NDLA : ah? Je n’ai lu que des articles rigolos dessus…), traite ses rédactrices (ah bon mais elles sont payées ? Je croyais que c’était une plateforme de blogs d’humeur de nanas genre Hellocoton, moi!) comme de la merde, les vire quand elles dépassent 25 ans, ou quand elles font un gamin, incite les membres (ah ben tiens, il y avait un forum aussi) et les rédactrices à poster des photos de leur poitrine dans un espace anonyme réservé à ça (il paraît que c’est pour montrer aux filles la diversité des seins et qu’elles arrêtent de complexer dessus. Non mais faut-il être con pour y croire…). Et qu’accessoirement, le site n’a pas franchement réagi quand un forum de mecs a piraté la base pour récupérer toutes les photos de poitrine en question et les reposter chez eux (à l’heure où on trouve du porno gratuit à tous les coins du web, y’a des gens qui se donnent du mal pour pas grand-chose).

Bref. Encore une boîte de merde qui s’assied sur le droit du travail, en profitant du mode start-up « on est tous des jeunes passionnés par notre boulot » et du faux copinage patron-employés pour pressurer leurs salariés comme des citrons. Rien de nouveau sous le soleil.

Mais en remontant les tweets qui en parlaient, j’ai eu presque autant envie de taper sur des types comme le patron que sur les twittos qui répondaient.

Florilège de 20 mn à parcourir le hashtag « Badmoizelle » (c’est tout ce que j’ai tenu) :

badmoizelle_1

Le patriarcat et Madmoizelle en tremblent dans leurs bottes.

anim_eyeroll

 

badmoizelle_2

Ah mais y a des gens qui payaient pour ça en plus?…

Ah pardon! Oui enfin au moins, ça vise le portefeuille, c’est déjà plus efficace. Mais on en reste à la révolte en chaussons.

 

badmoizelle_3Heureusement, il y a des gens qui ne perdent pas de vue les vraies priorités : se battre pour s’attribuer la paternité de l’info.

Et puisqu’on en est à se tirer la bourre à coup de « C’est nous qu’on l’avait dit les premiers, d’abord! », n’oublions pas aussi de bien se flinguer les uns les autres :

badmoizelle_4

 

En même temps, le fait est je n’ai pas tellement envie de défendre des gens qui clament haut et fort et en dehors de tout contexte (j’ai vérifié) – et seraient les premiers à dénoncer l’appel à la haine pour la moitié de ça dans l’autre sens (j’ai vu pire d’ailleurs dans le même registre, mais oublié de faire la capture d’écran) :

badmoizelle_5

En fait, la force du « patriarcat cis-hétéro », c’est surtout de moins se taper sur la gueule que les minorités auto-proclamées, j’ai l’impression…

anim_magicarp

Et pour finir une voix dissonante :

badmoizelle_6

Ayant bossé dans moult boîtes où le droit du travail est assez secondaire qu’on soit homme ou femme, où il y a la course au jeunisme par exemple, ou des incitations à bosser chez soi et consacrer sa vie à la boîte comme c’était plus ou moins demandé aux rédactrices, je suis partiellement d’accord avec lui là… sauf que c’est plus rare qu’on demande à des hommes sur leur lieu de travail de poster des photos de leur bite, sauf s’ils font du porno. Ou qu’ils postulent chez Morandini, me souffle-t-on… (autre scandale du Landerneau médiatique de la même époque).

Nostalgeek : le web, c’était mieux avant

HTML, ça se code sous Notepad

Faites le test :

Une page web sauvegardée « complète » en 2000 faisait généralement 200 ko répartis en une dizaine de fichiers : une page HTML de 20 kilo-octets, dont 18 de texte sur le sujet de la page et le reste de balises HTML de mise en forme, ainsi que quelques images. (Vous aurez du mal à faire le test, d’autant que maintenant la fonctionnalité de sauvegarder une page web est bien planquée, signe qu’elle ne sert plus beaucoup. Mais j’en avais sauvegardé pas mal, moi).

 

Une page web en 2017 (enfin, celle-ci date même de 2011) : 1Mo, 10 pages HTML (la principale, qui fait maintenant 200 ko, et x pages imbriquées de pubs/widgets à la con genre fil Twitter, etc), 10 pages css (une par page HTML), 30 fichiers Javascripts (pourquoi, mystère et OSEF), 50 fichiers non identifiés avec ou sans suffixe. Et si vous essayez de la rouvrir dans votre navigateur depuis votre ordi, 2 mois après, 9 fois sur 10, elle refuse de s’afficher parce qu’elle essaie de charger des trucs sur le site d’origine – qui n’y sont plus, ou qui détectent que vous n’appelez pas les ressources en question depuis le site d’origine. L’intelligence artificielle au service de la bêtise crasse…

Lire la suite

6 façons dont Twitter nous casse les burnes

6) « Machin et Bidule ont aimé »

Qu’est-ce que tu veux que ça me foute? S’ils ont vraiment aimé et qu’ils veulent le partager, ils ont le bouton Retweet, ça sert à ça. C’est pas la peine de fournir 2 boutons si c’est pour que tu en fasses la même chose, gros débilos.

5) Pendant votre absence

twitter_kaskouy_2

Le seul qui pourrait éventuellement être utile, quand on est abonné à beaucoup de monde et/ou qu’on n’a pas pu lire son fil pendant longtemps. Sauf que Twitter détermine leur pertinence sur des critères de popularité, et non d’intérêt de ta part. Donc généralement, ce sont des tweets du dernier buzz du moment dont j’avais déjà entendu parler à la machine à café, voire au journal télévisé qui maintenant a sa rubrique « Le hamster qui pète fait le buzz sur Internet », ou autre ânerie sans intérêt.

4) La demande d’informations personnelles

twitter_kaskouy_1

Non merci. Ceux qui doivent savoir, savent. Et je sais très bien que ce que tu veux vraiment, c’est compléter le profil que tu vends à tout un tas de boîtes de publicité.

3) Les tweets sponsorisés

Dont personne n’a, très franchement, rien à carrer, sauf les 69 Community Managers du groupe HSBC dans le monde, et leurs 24 bots de retweet de tout qui cite leur marque.

twitter_kaskouy_3
Bon, je le savais, quand un service est gratuit, le produit c’est l’utilisateur…

2) Personnes que vous pourriez connaître

twitter_vous pourriez connaitre_s

Mais ta gueule, Big Brother! D’abord, c’est rarement le cas des personnes suggérées, dont je ne sais pourquoi ils apparaissent. Je suppose que tu as recyclé l’algorithme anciennement utilisé pour suggérer de nouveaux comptes sous le nom « Vous pourriez aimer ». Ce qui n’était pas le cas non plus. Je suis assez grande pour chercher moi-même qui je veux suivre. Et surtout SI j’ai du temps à consacrer à allonger encore ma TL…

1) Au cas où vous l’auriez manqué

twitter_kaskouy_4
Je ne les aurais pas manqué si tu continuais à faire ce pour quoi je me suis inscrite sur Twitter : m’afficher ce que postent les gens que j’ai choisi de suivre, dans l’ordre chronologique inverse, sans mettre en avant ceux les plus likés (ce qui signifie juste qu’ils sont postés par des gens qui ont plus de followers, pas qu’ils sont plus intéressants dans l’absolu, et encore moins relativement à mes goûts), ceux payés et ceux dont ton algorithme de pompom girl estime qu’ils devraient me plaire, en m’empêchant de garder la main sur ce que je vais voir.

Alors je sais, ton but, c’est que je passe de plus en plus de temps à te consulter. Mais tu sais quoi, espèce de pute-à-clics? Tes méthodes ont exactement l’effet inverse : elles me donnent envie de te chercher un remplaçant, et de virer ou masquer de ma liste de plus en plus de gens, vu que c’est le seul moyen de voir encore ceux que je ne veux pas rater.

P.S. : ton grand frère Facebook a exactement les mêmes défauts. Mais en plus il le planque.